Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Laurent Tillie : "Poitiers est une place forte du volley-ball"

dimanche 19 novembre 2017 à 20:32 Par Clémence Dubois-Texereau, France Bleu Poitou

Le Stade Poitevin Volley Beach s'est imposé à domicile face à Rennes (3-1) pour la 6e journée de Ligue A. 1.300 spectateurs venus soutenir les Poitevins. Dans les gradins, un spectateur un peu particulier: Laurent Tillie, le sélectionneur de l'équipe de France de volley masculine.

Laurent Tillie
Laurent Tillie © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

Poitiers, France

Il est venu pour observer et repérer des joueurs qui pourraient être sélectionnés en Equipe de France, Laurent Tillie, sélectionneur, était dans les gradins du match Poitiers-Rennes. Et Poitiers fait aujourd'hui partie des meilleurs clubs selon lui : "Je regarde les résultats, les statistiques et Poitiers fait figure de favori dans ce championnat très dense et très homogène. Ils ont de très bons effectifs depuis trois, quatre ans. C'est une place forte du volley-ball".

Et être présent sur place c'est montrer son soutien aux clubs mais aussi apercevoir "des regards, des attitudes". Pour intégrer l'Equipe de France, il faut le physique, mais il faut aussi avoir le comportement: "L'attitude du joueur qui ne laisse pas tomber le ballon, qui va tous les chercher. Un geste qui est propre dans la réception comme dans l'attaque." Et pour le sélectionneur, même si ça semble évident, il faut être motivé : "C'est des sacrifices, c'est du temps, des voyages, ce n'est pas toujours."

Laurent Tillie pendant le match avec le président du SPVB Claude Berrard - Radio France
Laurent Tillie pendant le match avec le président du SPVB Claude Berrard © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

Baptiste Geiler observé pendant le match

Le réceptionneur-attaquant est de retour en France après plusieurs saisons d'abord en Allemagne, puis en Italie réputée pour son niveau. Le sélectionneur souhaite donc voir son niveau de jeu pour éventuellement l'appeler en équipe de France, car les championnats étrangers, ça apporte un plus aux joueurs : "C'est toujours intéressant de se confronter à des joueurs d'un autre championnat avec une autre culture, de prendre de l'expérience et revenir en France pour apporter cette expérience. Baptiste Geiler la redonne sans s'en rendre compte à ses coéquipiers, à son club."

Baptiste Geiler au service contre Rennes.  - Radio France
Baptiste Geiler au service contre Rennes. © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

Mais le sélectionneur a encore du temps avant de donner les joueurs retenus en Equipe de France. Les premiers matchs auront lieu fin mai. Il proposera une première sélection d'ici fin avril.