Culture – Loisirs

Laval : le spécialiste de la BD d'occasion, Bouquin'Bulles, va baisser le rideau définitivement

Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne lundi 28 novembre 2016 à 6:00

Devanture de Bouquin'Bulles rue des Orfèvres à Laval
Devanture de Bouquin'Bulles rue des Orfèvres à Laval © Radio France - Stéphanie Denevault

Bernard Lefeuvre, le patron de cette bouquinerie, a décidé de prendre sa retraite. Il n'a pas trouvé de repreneur et va donc fermer boutique le 24 décembre prochain.

Bernard Lefeuvre a ouvert sa boutique en 2010. Ce Lavallois réalisait ainsi son rêve de toujours, lui, le passionné de bande dessinée depuis tout petit. Une belle réalisation après des années difficiles. Bernard Lefeuvre fait partie des anciens de Geodis, cette entreprise de Saint-Berthevin qui a fermé ses portes en 2007, 64 salariés s'étaient retrouvés sans emploi. A l'époque, Bernard Lefeuvre avait 51 ans. Il a profité de ses indemnités pour monter sa librairie, dans le Vieux Laval.

2 ans de recherche pour trouver un repreneur

Aujourd'hui, Bernard Lefeuvre a 62 ans. Et il a décidé de prendre sa retraite, lui qui a commencé à travailler à l'âge de 17 ans. Une retraite bien méritée, et surtout l'envie de profiter des siens : "J'ai envie de passer à autre chose, j'ai envie de profiter de mes enfants, de la vie en général. Et surtout, de mon petit rayon de soleil, ma petite fille Léa." La petite Léa qui, il y a quelques mois, a dit à son papy "Pourquoi tu ne me gardes jamais?", un véritable déclic pour ce grand-père gâteau qui a décidé de profiter pleinement de sa petite fille. Alors il se lance ardemment dans la recherche d'un repreneur. Plusieurs candidats, dont un très sérieux. Un jeune couple motivé à qui Bernard Lefeuvre se voyait bien transmettre le flambeau. Mais ça ne s'est pas fait finalement. Alors Bernard Lefeuvre doit se résoudre à fermer boutique.

Une vraie caverne d'Ali Baba

Bouquin'Bulles, c'était le paradis pour les passionnés de Bande Dessinée. On y trouvait pas moins de 3.000 livres. Tintin, Spirou, Black et Mortimer etc...certaines BD vendues dans la boutique atteignaient plus de 200 euros. On y trouvait aussi des figurines, des affiches mais aussi des vieux livres. Une bouquinerie où toutes les générations se retrouvaient. Des jeunes qui pouvaient acheter des livres pas chers et des collectionneurs aux moyens plus importants.

Une partie de la caverne d'Ali Baba - Radio France
Une partie de la caverne d'Ali Baba © Radio France - Stéphanie Denevault

Bouquin'Bulles ferme ses portes le 24 décembre. Bernard Lefeuvre a décidé de ne pas brader ses BD chéries, non il va pendant 6 mois faire les salons professionnels pour les vendre. Le passionné de BD n'a pas réussi à trouver un successeur, en revanche la boutique a trouvé de nouveaux locataires, des artisans d'art qui vont donc faire revivre cet espace qui, avant Bouquin'Bulles, était un salon de coiffure.