Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Laval : les femmes à l'honneur pour le festival du premier roman 2019

-
Par , France Bleu Mayenne

Parmi les 16 livres sélectionnés cette année, 11 ont été écrits par les femmes. De même, beaucoup de ces romans mettent les femmes au cœur de l'histoire. La thématique s'est donc naturellement imposée pour cette 27e édition du festival.

Céline Bénabes, directrice du festival du premier roman de Laval, dans les locaux de l'association Lecture en tête le 23 avril
Céline Bénabes, directrice du festival du premier roman de Laval, dans les locaux de l'association Lecture en tête le 23 avril © Radio France - Jeanne Daucé

Laval, France

"Une programmation riche". C'est ainsi que la directrice du festival Premier Roman de Laval, Céline Bénabes, décrit les rendez-vous de cette 27e édition. Elle aura lieu du jeudi 2 au dimanche 5 mai. La thématique de cette année : les femmes

Un choix logique pour l'association : 11 des 16 romans sélectionnés pour le prix du premier roman ont été écrits par des femmes, soient les deux-tiers. "L'année dernière, c'était l'inverse, affirme Céline Bénabes. Je pense que c'est un désir, peut-être un besoin des femmes d'être plus visibles. Elles ont des choses à dire : peut-être qu'elles osent davantage, donc elles envoient plus facilement leurs manuscrits, et donc par ricochet il y a plus de parutions d'écrivains femmes." 

Pour Céline Bénabes, cette évolution en à peine un an peut s'expliquer par "la mise en avant de cette violence faite aux femmes et le mouvement MeToo", né à l'automne 2017, et qui encourage les femmes à dénoncer les violences qu'elles subissent. Autre explication : "le fait que les femmes participent beaucoup aux mouvements sociaux."

Des femmes auteures mais aussi héroïnes des livres sélectionnés

Les femmes ne sont pas seulement auteures dans les livres sélectionnés : elles sont très souvent héroïnes, "dans les romans écrits par les femmes comme ceux écrits par les hommes", souligne Céline Bénabes.

Les femmes seront aussi au cœur des débats proposés sur des thématiques "qui questionnent la situation des femmes : la violence, les femmes guerrières, engagées. Et aussi, évidemment, sur la douceur qu'elles amènent dans un monde qui parfois nous fait peur." On retiendra par exemple le café littéraire sur la thématique "Douleurs de femmes" en présence des auteures Amandine Dhée, Carole Fives et Perrine Le Querrec.  De même, le grand entretien "Honneur aux femmes" accueille le romancier et cinéaste Gérard Mordillat. "Cette 27e édition du festival se fait autour des femmes, mais avec les hommes", conclut Céline Bénabes. 

Pour le programme complet, cliquez sur ce lien