Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le 35e Festival du film court de Brest se déroulera sur internet

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le reconfinement est un coup de tonnerre pour le Festival européen du Film court de Brest, qui devait s'ouvrir le 10 novembre au Quartz. Pour la première fois de son histoire, l'événement sera entièrement virtuel. La plupart des films programmés seront visibles sur une plateforme en ligne payante.

La directrice du festival Fabienne Wipf (à droite) avec une partie de son équipe.
La directrice du festival Fabienne Wipf (à droite) avec une partie de son équipe. © Radio France - Nicolas Olivier

A douze jours de la soirée d'ouverture, l'annonce mercredi soir d'un nouveau confinement a semé la consternation dans les locaux de Côte Ouest, l'association qui organise le Festival européen du Film court de Brest. La 35e édition n'aura pas lieu au Quartz mais sur internet. 400 professionnels étaient attendus à Brest pendant six jours.

Plan B

"C'est un coup dur, on a travaillé toute l'année pour un tel événement, reconnaît Fabienne Wipf, la directrice. Il y a encore une semaine, on ne s'attendait pas à un confinement, personne n'y croyait." Mais les organisateurs sont toujours restés prudents, et le plan B d'une édition entièrement numérique avait été préparé

ECOUTEZ Fabienne Wipf, la directrice du festival

Pour "se faire une toile" dans le cadre du festival, il faudra donc se rendre sur la toile. C'est sur la plateforme nantaise Kinow que les spectateurs seront invités à découvrir les différentes sélections de court-métrages en compétition entre le 10 et le 15 novembre. Il y aura une tarification à la séance, ou pour la totalité du programme. Plus de 90% des réalisateurs ont accepté exceptionnellement que leur film soit visible en ligne. "Sans ça, certaines œuvres ne seraient tout simplement jamais vues par personne" explique Fabienne Wipf. Qui espère que des cinéphiles de toute la France et même d'ailleurs n'hésiteront pas à suivre le festival. 

La remise des prix en visio ?

Les programmes jeune public pour les scolaires ont été maintenus, et seront disponibles également en ligne. D'autres contenus, hors compétition, seront proposés sur la plateforme UniversCiné. Les organisateurs espèrent pouvoir organiser une cérémonie de remise des prix en direct par visioconférence, le 14 novembre. En revanche, pas de mode virtuel pour l'exposition dédiée à l'artiste canadienne Kourtney Roy, puisqu'elle se poursuit jusqu'au 27 février.

Des milliers de programmes, tracts et affiches resteront dans les cartons.
Des milliers de programmes, tracts et affiches resteront dans les cartons. © Radio France - Nicolas Olivier

Le festival du Film court de Brest avait enregistré 30.000 entrées l'an dernier. "Vu le délai super court, on ne se fixe pas d'objectif, avoue la directrice. On espère que les gens vont être solidaires, vont comprendre, vont soutenir l'événement. Mais évidemment ça aura un impact très important, et pas seulement cette année. Comment on va se relever de ça, en 2021, en 2022 ? Ça va être difficile."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess