Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le bilan de la foire gastronomique de Dijon : un verre à moitié vide ou à moitié plein ?

mercredi 11 novembre 2015 à 18:07 Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne

Les 580 exposants de la foire internationale et gastronomique de Dijon plient bagage, pour eux cette 85ème édition de la foire ne restera pas gravée dans les mémoires. Les organisateurs ont constaté une baisse d’environ 8 % du nombre de visiteurs : 15 000 de moins qu’en 2014.

© Radio France - Marion Bastit

Dijon, France

Si on voit le verre à moitié vide, on a eu un début de foire difficile jusqu’au 6 novembre et puis ensuite on a retrouvé notre rythme de fréquentation habituel avec une journée du 7 novembre exceptionnelle avec 27 000 visiteurs.

A l’heure des comptes, Yves Bruneau le directeur de Dijon Congrexpo, est bien conscient que cette 85ème édition, avec le Chili comme hôte d’honneur, peut avoir laissé comme un goût amer à certains exposants. 160 000 visiteurs environ en douze jours, il n’y a pas de quoi faire sauter les bouchons de crémant de Bourgogne. Une baisse du nombre de visiteurs qui a eu des conséquences sur le chiffre d’affaire des exposants qui n’atteindra sans doute pas cette année les 35 millions d’euros. Même chose pour le panier moyen qui était jusque là de 200 euros, il sera sans doute revu à la baisse.

Pour autant difficile de dire que tous les exposants sont repartis grimaçants, la baisse de la fréquentation et du chiffre d’affaire a surtout touché les restaurants selon Yves Bruneau.

Yves Bruneau le directeur de Dijon Congrexpo

Les organisateurs travaillent dès maintenant sur la 86ème édition dont le pays hôte sera comme d’habitude, un producteur de vin. Cette année la foire internationale et gastronomique, nous a fait voyager en Amérique du Sud avec le Chili, l’an prochain ce sera un pays Européen. Pourquoi pas l’Italie qui est devenue cette année le premier producteur mondial, ou alors l’Allemagne qui est un producteur européen méconnu.