Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Biou d'Arbois ne sera pas le candidat de la France à l'Unesco, Roselyne Bachelot choisit la baguette

-
Par , France Bleu Besançon

Jamais deux, sans trois : le Biou n'a encore pas été sélectionné par la France pour être candidat à une inscription au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. En compétition avec la baguette de pain et les toits en zinc de Paris, c'est la première qui a été choisi.

Tout le vignoble jurassien est représenté dans la confection du Biou.
Tout le vignoble jurassien est représenté dans la confection du Biou. © Radio France - Virginie Vandeville

La fête jurassienne du Biou d'Arbois ne sera pas la candidate de la Franche pour un classement au patrimoine immatériel de l'Unesco. Cette tradition qui consiste à fabriquer une grappe de raisin géante avant de la porter dans tout le centre-bourg et de la faire bénir à l'église était pourtant candidate pour la troisième fois. Mais le ministère de la culture a choisi la baguette de pain. 

La ministre de la culture a tranché en faveur de la baguette

C'était la baguette, les toits en zinc de Paris ou le Biou, Roselyne Bachelot a tranché en faveur du pain. Alors, forcément, la maire d'Arbois, Valérie Depierre était déçue, mais elle ne compte pas abandonner : "on va continuer, persévérer pour que cette fête soit reconnue"

L'Unesco annoncera dans plus d'un an l'inscription ou non de la baguette au patrimoine immatériel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess