Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le box-office des cinémas sarthois en 2017

mardi 9 janvier 2018 à 16:17 Par Ruddy Guilmin, France Bleu Maine

Malgré un léger recul de la fréquentation, les grandes salles ont connu une bonne année, portées par quelques grosses comédies familiales françaises. Plusieurs cinémas d'art et d'essai sont en forte progression.

Dany Boon et Star Wars, deux des grands gagnants d'une année de cinéma en Sarthe
Dany Boon et Star Wars, deux des grands gagnants d'une année de cinéma en Sarthe © Radio France - PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP et Ruddy GUILMIN

Pour prendre la température du cinéma en Sarthe, c'est visiblement au Mega CGR qu'il faut s'adresser. Avec ses 12 salles, le multiplex de Saint-Saturnin a en effet connu un léger recul de sa fréquentation identique à la baisse enregistrée au niveau national en 2017, à savoir 2 % en moins. Il reste toutefois le leader dans le département avec 620 00 entrées. "Une très bonne année avec de belles grosses comédies et quelques blockbusters" qui ont servi de locomotives d'après son directeur-adjoint, Maxime Clément-Burget. Malgré un léger tassement, 2017 reste la troisième meilleure année du cinéma en France depuis 50 ans.

Le top 3 au Mega CGR : Raid Dingue (26 000 entrées), Alibi.com (25 000) et Fast & Furious 8 (22 000)

Ces grosses affiches ont un peu moins fait les affaires du Pathé Quinconces en centre-ville du Mans, en recul de 5-6 % avec 520 000 spectateurs. "La programmation 2017, avec plusieurs grandes comédies populaires,  était plus favorable aux salles de périphérie, analyse son directeur adjoint Julien Sénéchal. Chez nous, le premier, c'est Star Wars épisode 8, qui n'est pourtant sorti que le 13 décembre !"

Le top 3 au Pathé Quinconces : Star Wars (17 700), Moi, moche et méchant 3 (13 820) et Alibi.com (11 605)

L'Ecole Buissonnière tire son épingle du jeu

Mais la surprise de l'année, c'est L'école Buissonnière de Nicolas Vannier : 12 000 entrées rien qu'au méga CGR. Et ce film a aussi en partie porté les cinémas d'art et d'essai, comme Le Kid à la Flèche, où il a attiré près de 2 000 personnes : "Non seulement des familles, des enfants, mais aussi des personnes de 50 ans et plus, que l'on ne voyait pas habituellement et qui ne viennent qu'une fois ou deux dans l'année pour des films spécifiques, se réjouit le directeur Jean-François Joly. Pour nous, c'est une année historique puisqu'on bat notre record de fréquentation avec 52 504 entrées. " Soit 2 000 de plus que l'an passé.

Le top 3 au Kid : Raid Dingue (2 072), L'Ecole Buissonnière (1 854) et Moi, moche et méchant 3 (1 671)

Autre "petite" salle labellisée "art et essai" qui a connu une belle année 2017 : Les Cinéastes, au Mans. Près de 100 000 entrées. "C'est une progression de 8 % par rapport à 2016. Ce n'est pas un record, mais ça nous permet de revenir au niveau que l'on avait avant l'implantation du Pathé", explique le gérant, Rodolphe Pereira. Avant l'arrivée du multiplex, les Cinéastes avait atteint une fréquentation record à 120 000 spectateurs. 

Le Top 3 aux Cinéastes : 120 battements par minute (2 674), La Villa et Aurore.

Pour autant, toutes les petites salles n'ont pas connu une grande année. À Sablé, Le Palace a vu sa fréquentation chuter de 6 %.

Le Top 3 au Palace (Sablé) : Raid Dingue (2 013), Moi, moche et méchant 3 (1 801) et L'Ecole buissonnière (1 236)