Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Le canot de l'Empereur en rénovation visible début 2020 à Brest

La rénovation du canot de l'Empereur aux ateliers des Capucins à Brest a pris un peu de retard : aucune entreprise n'était disponible pour construire le support de l'embarcation de 18 mètres de long. Début 2020, le public pourra voir sa remise en état en temps réel.

Le canot de l'Empereur est parti il y a un an du musée de la Marine à Paris pour rejoindre Brest (photo d'illustration)
Le canot de l'Empereur est parti il y a un an du musée de la Marine à Paris pour rejoindre Brest (photo d'illustration) © Radio France - Béatrice Dugué

Il faudra patienter un peu plus que prévu pour admirer le canot de l'Empereur Napoléon aux ateliers des Capucins à Brest. Arrivé en octobre 2018, les travaux de construction de son support final et sa rénovation devaient démarrer assez vite. La métropole a finalement fait face au manque d'entreprises qualifiées pour un tel chantier.

Un savoir-faire de pointe

"Ce canot, c'est un joyau, on ne peut pas faire n'importe quoi", insiste Yohann Nédélec, élu chargé des grands projets à Brest Métropole. Pour soutenir l'embarcation construite en 1810, le support "doit être suffisamment costaud et répondre à un _cahier des charges précis_" établi avec le musée de la Marine à Paris.

Problème : "c'est un marché de niche", explique l'élu. Le premier appel d'offres lancé pour trouver une entreprise réalisant ces travaux n'a rien donné. La métropole est obligée d'en relancer un second à l'été 2019, qui cette fois aboutit. Les entreprises qualifiées pour réaliser le support se font rares. C'est finalement l'entreprise Britton qui sera chargée de sa construction. Son coût : de 400.000 à 500.000 euros. La structure va monter jusqu'à 1 mètre 80 de haut. 

Une rénovation sous l’œil du public

Dès fin novembre, le nouvel espace accueillant le canot doit être prêt. En début d'année prochaine, il sera donc installé sur son support définitif pour être rénové, devant le futur espace 70.8 dédié à la mer. "Les habitants et les touristes pourront suivre ça en direct, grâce à un grand miroir installé au plafond, indique Yohann Nédélec. Ça permettra de voir ce qu'il se passe à l'intérieur".  

Le miroir au plafond a été posé progressivement début octobre - Radio France
Le miroir au plafond a été posé progressivement début octobre © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

C'est tout un dispositif qui est prévu pour mettre en valeur l'embarcation : "au-delà du miroir, on aura _des écrans LED, une scénographie, des vidéos explicatives_, énumère Yohann Nédélec. Il y a toute une infrastructure à mettre en place". L'objectif est de pouvoir terminer l'ensemble du chantier et inaugurer l'installation définitive du canot de l'Empereur à l'été 2020, pour les Fêtes Maritimes de Brest.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu