Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Carnaval de Nice

Le carnaval de Nice placé sous très haute sécurité

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu
Nice, France

Le carnaval est le premier grand événement populaire depuis le 14 juillet à Nice. Alors évidemment, à quatre jours du coup d'envoi des festivités, la sécurité est au centre de toutes les discussions.

Pour les autorités, les moyens de sécurité déployés seront à la hauteur de l'événement
Pour les autorités, les moyens de sécurité déployés seront à la hauteur de l'événement © Maxppp - .

À quatre jours du coup d'envoi du carnaval de Nice, la sécurité au centre de toutes les discussions. Le carnaval, qui devrait réunir plus de 250.000 personnes à partir de samedi représente le premier grand événement populaire depuis le 14 juillet.

Alors pour rassurer les Niçois, une conférence de presse s'est déroulée lundi après-midi en mairie, en présence du premier adjoint au maire, Christian Estrosi, mais aussi du préfet des Alpes-Maritimes, Georges-François Leclerc.

Trente-six portiques et 200 agents de sécurité

Sans en dévoiler les détails, les autorités sont unanimes : le niveau de sécurité a été revu à la hausse. Les autorités se sont notamment largement inspirées du dispositif mis en place pour le marché de Noël qu'ils ont jugé réussi.

Et comme pour le marché de Noël, le parcours du carnaval autour de la place Masséna sera lui aussi intégralement clôturé par des panneaux occultant.

Pour pénétrer sur le site, 36 portiques de sécurités vont être installés. Des portiques surveillés par plus de 200 agents de sécurités privés qui procéderont à des fouilles systématiques des sacs. Pour un maximum de fluidité, les organisateurs conseillent aux participants de venir "légers". Chaque agent de sécurité fera l'objet de vérifications afin d'être être certain qu'il ne présente aucun danger. Et sur le terrain, ils seront épaulés par une soixantaine de policiers municipaux.

Le budget sécurité explose

Voilà pour l'effort de la collectivité. Du côté de l'État en revanche, c'est le black-out total. Le nombre, par exemple, de force de l'ordre mobilisées ne sera pas communiqué. Aucune révélation non plus sur les méthodes employées.

Seule certitude : la présence, selon la préfecture, d'innovations technologiques en matière de surveillance.

Un dispositif musclé qui entraîne un surcoût des dépenses de sécurité pour les organisateurs d'environ 300.000 euros cette année contre 120.000 en 2016.

Carnaval sous haute surveillance à Nice - Visactu
Carnaval sous haute surveillance à Nice © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu