Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le cercle de généalogie de l'Indre signe avec Filae

samedi 9 juin 2018 à 18:25 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry

L'association de généalogie du Berry s'associe au géant de la généalogie sur internet, le site filae. Elle avait déjà signé un contrat avec un autre site très couru des amateurs, geneanet...

Le cercle généalogique indrien compte plus de 400 passionnés
Le cercle généalogique indrien compte plus de 400 passionnés © Maxppp - PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE

Indre, France

Le président du cercle généalogique du bas berry en convient, c'est un peu une question de survie. "Nous avons eu plus de 800 adhérents à une époque. Mais depuis quelques années, cela baisse considérablement. Nous ne sommes plus que 400, que des passionnés qui ont envie de profiter des activités annexes, des rencontres, ou qui sont attachés à la revue que nous éditons" explique Christian Pineau. 

Pourtant, jamais il n'y a eu autant de généalogistes amateurs : avec l'immense chantier de numérisation des registres mené par les archives partout en France, tous les actes sont disponibles gratuitement depuis chez soi. De plus, on assiste depuis une dizaine d'années à la multiplication de logiciels professionnels permettant de réaliser son arbre et la mise à disposition via des sites comme geneanet ou filae de bases de données permettant en quelques clics de retrouver ses ancêtres sans même avoir à feuilleter les registres. 

"Ces sites et ces logiciels sont payants. Les membres des cercles locaux préfèrent souscrire des abonnements qui leur coûtent entre 30 et 80 euros par an pour un accès aux archives nationales, plutôt que de payer 35 euros par an chez nous et n'avoir accès qu'aux données indriennes

La constitution de base indrienne

Parmi les missions du cercle généalogique du bas Berry, la constitution d'une base de données indrienne : "Nous épluchons tous les registres de l'Indre et nous reportons dans des bases informatiques les noms, prénoms, dates, etc. Cela permet ensuite de retrouver les renseignements comme via un moteur de recherche". Ce sont ces bases de données que l'association a mis à disposition des sites geneanet et filae

"Nous restons propriétaires de nos données, mais en échange, ils nous rémunèrent. Grâce à cela, nous pouvons conserver un emploi au sein de l'association..."

L'association poursuit son travail de constitution d'une base de données : l'an dernier, elle a ainsi décrypté 51.000 actes.