Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le chanteur cantalien Luc Laversanne en sursis dans l'émission The Voice

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le Sanflorain Luc Laversanne, qui était dans l'équipe de Marc Lavoine, a connu un ascenseur émotionnel, samedi 27 mars, lors des battles. D'abord éliminé, il a été repêché par un autre coach, Vianney. Il restera dans l'aventure si celui-ci ne repêche pas un autre talent.

Luc Laversanne (à droite) dans sa battle avec Quentin hier, dans l'émission The Voice, sur TF1.
Luc Laversanne (à droite) dans sa battle avec Quentin hier, dans l'émission The Voice, sur TF1. - Capture d'écran TF1

Luc Laversanne "en a marre de pleurer", riait-il hier soir, à l'issue de la première séance de battles de The Voice, l'émission de TF1, où il a été repêché par Vianney

L'aventure du chanteur de Saint-Flour avait commencé il y a un mois, aux auditions à l'aveugle : il avait été sélectionné par Marc Lavoine grâce à sa reprise émouvante du "Chant des partisans".

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un parcours de vie très difficile

Le public avait alors découvert un homme au destin très difficile : né à St-Flour où il a appris le chant à l'école de musique, il a ensuite été chassé de chez lui par sa mère, après lui avoir révélé son homosexualité, et il a vécu dans la rue pendant six ans. C'est au regard de ce parcours qu'être intégré dans The Voice l'a ému. "J’ai réussi à dire qu’on peut être heureux et homo, heureux et noir, heureux et en surpoids, heureux et ancien SDF", avait-il déclaré avec humour à la suite de sa sélection. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Son histoire avait touché jusqu'à Elisabeth Moreno, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Au bord de l'élimination

Mais la belle histoire a failli se terminer hier soir. Engagé dans une battle avec Quentin, un autre talent, sur "Nés quelque part" (chanson de Maxime Le Forestier), Luc Laversanne a d'abord été éliminé par Marc Lavoine. Mais au moment où il allait partir, Vianney a décidé d'appuyer sur le buzzer, expliquant qu'il avait regretté de ne pas s'être retourné pour lui lors des auditions à l'aveugle.

L'aventure continue, donc, pour Luc, mais rien n'est garanti. Son repêchage n'est qu'un sursis : il reste trois semaines de battles, et Vianney peut décider de buzzer pour un autre talent. Si jamais cela se produit, Luc Laversanne sera éliminé pour de bon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess