Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le château de Momas a besoin de vos dons pour restaurer sa bâtisse

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

Le château de Momas a besoin de votre aide. Pour la première fois, la famille Teillard, propriétaire du château depuis 1983, lance un appel aux dons. Mère et fille ont besoin de 110.000 euros au total pour restaurer la bâtisse.

Le château de Momas
Le château de Momas © Radio France - Axelle Labbé

Momas, France

Quand Marie-Joseph Teillard achète le château de Momas, en 1983, la bâtissse est en ruine. Construit sur une motte de terre édifiée à la main au Moyen-Âge (la première mention date de 980), la bâtisse a été construite au XIVème siècle, puis agrandie au XVIème siècle. Louis XIII y aurait même déjeuné en 1620, quand il est venu rattacher la France au Béarn.

On a beaucoup d'idées, mais on n'a pas du tout de pétrole - Béatrice Teillard

Aujourd'hui, le mur du potager est par terre, le chai menace de s'effondrer, et si la motte s'affaisse, c'est tout le château qui pourrait être emporté. Marie-Joseph Teillard, 97 ans, finance l'entretien du château et de ses magnifiques jardins depuis plus de 30 ans grâce aux visites, notamment pendant la fête des fleurs. Mais là, ça n'est plus possible explique sa fille, Béatrice Teillard : "ce sont des très gros travaux. On a beaucoup d'idées, mais on n'a pas du tout de pétrole. Maman n'a jamais voulu demander un sou, on a fini par la convaincre en lui disant qu'il fallait sauver le patrimoine. Mais maman a cette fierté des anciens qui ne veut pas demander d'argent. Donc on fait appel au bon cœur des Français et des Béarnais qui veulent conserver leur patrimoine". Allongé sur le muret à côté d'elle, Lulu, le chat, rebaptisé "guide adjoint", miaule comme pour approuver ses propos.

Béatrice Teillard et le chat Lulu

Le mur du potager est par terre - Radio France
Le mur du potager est par terre © Radio France - Axelle Labbé

J'ai toujours eu horreur de toucher de l'argent. C'est idiot, mais c'est comme ça - Marie-Joseph Teillard

Cela n'a pas été simple de convaincre Marie-Joseph Teillard, 97 ans, de faire appel à la générosité des amoureux du patrimoine. Assise dans son fauteuil, à côté de la cheminée de la salle à manger, elle raconte : "j'ai toujours eu horreur de toucher de l'argent. C'est idiot, mais c'est comme ça. J'ai besoin de toucher de l'argent, je n'en ai plus. Donc il faut que les gens s'intéressent à ce monument et qu'ils veuillent bien conserver un bijou du Moyen-Âge. Mais c'est toujours pareil, il faut que les gens puissent donner, et ça me gêne beaucoup. Dire que je fais ça avec plaisir, non!"

Marie-Joseph Teillard, 97 ans

Marie-Joseph Teillard, propriétaire du château de Momas depuis 1983 - Radio France
Marie-Joseph Teillard, propriétaire du château de Momas depuis 1983 © Radio France - Axelle Labbé

Le coût total des travaux s'élève précisément à 108 978,29 €.

Le détail des dépenses prévues  - Aucun(e)
Le détail des dépenses prévues - Château de Momas - DR

Tout don est déductible à 66% de vos impôts, et ce sont les demeures historiques qui encaisseront votre chèque. Le groupe représente les propriétaires-gestionnaires de monuments historiques privés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu