Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le château des Ducs de Lorraine à Sierck-les-Bains se met à l'heure des Journées du Patrimoine

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Ce week-end, ce sont les Journées du Patrimoine. De nombreux sites culturels ouvrent leurs portes aux visiteurs en Moselle. Et notamment le château des Ducs de Lorraine à Sierck-les-Bains, dans le pays des trois frontières. Un défi à l'heure de la crise sanitaire.

Environ 150 personnes ont visité le site moyenâgeux ce samedi.
Environ 150 personnes ont visité le site moyenâgeux ce samedi. © Radio France - Arthur Blanc

Le château des Ducs de Lorraine de Sierck-les-Bains est dans la lumière ce week-end. A l'image de nombreux autres sites en Moselle, il participe à cette nouvelle édition des Journées du Patrimoine. Ce dimanche, le tarif d'entrée va donc être réduit de moitié. De 6 euros, il va passer à 3 euros. "Ce n'est pas gratuit mais l'argent servira à financer les travaux qui sont en cours", explique Gilbert Patout, président de l'association du château des Ducs de Lorraine.

Se protéger de l'épidémie

L'un des marqueurs essentiels de ce jour, c'est l'épidémie de Covid-19. A ce titre, le château a la chance de bénéficier de nombreux espaces extérieurs. "Si on applique les gestes barrières, qu'on met son masque et qu'on se tient à plus d'un mètre, ça ne devrait donc pas poser de problème", affirme Gilbert Patout. Pour les quelques salles, le masque devient obligatoire et le nombre de visiteurs à l'intérieur devient limité en très petit nombre.

Les visiteurs ont tous la place dans les allées.
Les visiteurs ont tous la place dans les allées. © Radio France - Arthur Blanc

Reste que l'affluence, de 150 personnes environ ce samedi, permet à tout le monde de rester bien à l'écart des autres. Un peu trop même pour Hélène, habitante de Contz-les-Bains, sur l'autre rive de la Moselle, qui a l'impression que les gens sont frileux à cause de l'épidémie. "Je ne sais pas si à ce rythme là, le château pourra tenir bien longtemps", ironise-t-elle. Bien sûr que oui lui répondra Gilbert Patout qui met en avant la centaine de bénévoles qui se bat chaque jour pour maintenir le site. "Les travaux en cours vont nous occuper jusqu'en 2029", sourit-il.

La vue sur Sierck-les-Bains et la Moselle, depuis le sommet du château.
La vue sur Sierck-les-Bains et la Moselle, depuis le sommet du château. © Radio France - Arthur Blanc

Et puis si l'inquiétude vous tracasse trop, philosophez comme Thierry. "C'est vrai qu'on y pense beaucoup, mais je garde toujours mon masque, et je pense qu'avec un peu de bon sens, tout ira bien." Et pour les derniers récalcitrants, la vue au sommet de l'édifice servira à vous couper le souffle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess