Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Culture – Loisirs

Le cirque éducatif de Sin-le-Noble lance un appel aux dons pour son nouveau spectacle

lundi 28 janvier 2019 à 3:04 Par Emma Sarango, France Bleu Nord

A l'approche de son nouveau spectacle, le cirque éducatif de Sin-le-Noble, près de Douai, lance une campagne de financement participatif pour changer son système d'éclairage. Ce cirque tourne essentiellement grâce à des bénévoles et ne bénéficie que de très peu de subventions publiques.

Le cirque éducatif de Sin-le-Noble a été créé en 1975 dans le Douaisis
Le cirque éducatif de Sin-le-Noble a été créé en 1975 dans le Douaisis - Cirque éducatif

Sin-le-Noble, France

Comme chaque année, le cirque éducatif de Sin-le-Noble, près de Douai, s'installe pour tout le mois de février avec un nouveau spectacle autour de la peinture. Cela fait 44 ans qu'il existe, avec une particularité : les artistes - une vingtaine venus de l'Europe entière - sont des professionnels mais le reste de l'équipe est constitué uniquement de bénévoles. Ce sont eux qui accueillent et placent les visiteurs ; entretiennent le matériel et les caravanes. Un volontariat qui permet au cirque éducatif de proposer des tarifs très bas : 5 euros 50 seulement pour un enfant pour assister à un spectacle digne d'Arlette Gruss.

Des subventions qui ne représentent que 7% du budget

S'il est appelé "éducatif", c'est parce que le cirque a une vocation pédagogique : lors des prochaines vacances d'hiver des ateliers seront proposés gratuitement aux enfants sous le chapiteau avec des artistes de toutes nationalités ; et en période scolaire il y aussi des partenariats avec plusieurs écoles du département. C'est ce qui permet d'ailleurs au cirque de bénéficier de subventions de la part de l'Education Nationale, du Conseil Régional et de la Ville de Sin -le-Noble.

Sauf que ces subventions ne représentent que 7 % du budget. Le reste (93%) provient des fonds propres : les 30 000 entrées annuelles, la vente des programmes ou encore des souvenirs du spectacle. Autant dire que les comptes du cirque sont dans le rouge avec un déficit de 3.000 euros en 2018.

2.400 pour l'instant collectés

Or pour son nouveau spectacle, le cirque doit changer tout son système d'éclairage, vieux de quinze ans. "Il est obsolète et surtout très consommateur d'énergie donc nous devons changer pour des LED" explique le directeur Hugues Hotier, qui devient Monsieur Loyal sur la piste. Un investissement de 6.000 euros qui a poussé le cirque à lancer une cagnotte en ligne : 2.400 euros ont pour l'instant été collectés grâce à une quarantaine de donateurs.

"Une mère de famille nous a donné 150 euros en nous remerciant pour le bonheur que l'on apportait à ses enfants" raconte, ému, Hugues Hotier. Monsieur Loyal prend d'ailleurs le soin de répondre à tous les donateurs personnellement pour les remercier.

►► Pour donner : le lien de la cagnotte

Le cirque éducatif de Sin-le-Noble s'installe du 13 février au 5 mars prochain pour son nouveau spectacle "couleurs de cirque"