Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le compositeur et pianiste français Michel Legrand est mort à l’âge de 86 ans

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu La Rochelle

Le célèbre créateur des thèmes des films de Jacques Demy "Les Parapluies de Cherbourg" et "Les Demoiselles de Rochefort", est mort dans la nuit de vendredi à samedi à Paris à l'âge de 86 ans.

Michel Legrand au festival de Cannes en 2017
Michel Legrand au festival de Cannes en 2017 © Maxppp - Patrice Lepoirie

C'était l'un des plus grands compositeurs français. Michel Legrand, musicien touche-à-tout a travaillé avec les plus grands de Ray Charles à Orson Welles, en passant par Jean Cocteau, Frank Sinatra, Charles Trenet et Édith Piaf. 

Au cours d'une carrière de plus de 50 ans il a obtenu trois Oscars pour la chanson "Les moulins de mon cœur", tirée de la musique de "L'affaire Thomas Crown" en 1969, puis pour "Un été 42" (1972) et "Yentl" (1984).   

D'abord accompagnateur et arrangeur pour des chanteurs, Michel Legrand avait commencé à composer des musiques de films dans les années 60 avec l'émergence de la Nouvelle vague, travaillant pour Agnès Varda, Jean-Luc Godard, et surtout Jacques Demy. 

Parmi ses plus grands succès, les "Parapluies de Cherbourg", les "Demoiselles de Rochefort".  

"En juin 1944 avec ma mère j'ai rejoint le reste de ma famille en bicyclette en Normandie" - Michel Legrand

Michel Legrand raconte l'un des derniers concerts de Claude Nougaro à Franck Langlois lors d'une interview en 2016

Michel Legrand travaillait sur d'autres créations  et devait aussi donner des concerts à Paris en avril.

Des hommages du monde du cinéma et de la politique 

Emmanuel Macron a salué la mémoire de Michel Legrand. C'était un "inépuisable génie", "féru de jazz" écrit le président de la République. 

"J'ai l'impression ce matin de perdre un frère peut-être parce que, déjà, d'une part on est nés à quelques semaines l'un de l'autre… et aussi parce que c'est mon premier film et aussi les deux qui ont suivi et qu'en fait la musique dans les films, le rôle immense de la musique dans les films, c'est lui qui me l'a appris" déclare le réalisateur Jean-Paul Rappeneau, pour qui Michel Legrand a composé la musique des films "La vie de château", "Les Mariés de l'an II" et "Le Sauvage".  

De son côté Claude Lelouch, pour qui Michel Legrand a notamment composé pour "Les Misérables" parle d'un "immense, immense, immense musicien qui savait tout faire".

Quelques unes des bandes originales cultes composées par Michel Legrand :

"Les demoiselles de Rochefort" de Jacques Demy (1967)

"Une femme est une femme" de Jean-Luc Godard (1961)

Les parapluies de Cherbourg" de Jacques Demy (1964)

"La piscine" de Jacques Deray (1969)