Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le couvent de Pinu gagne au loto du patrimoine !

jeudi 31 mai 2018 à 17:56 Par Hélène Battini et Pierre-Louis Sardi, France Bleu RCFM

L’ancien monastère franciscain du Cap Corse a été choisi avec 17 autres monuments en péril pour être aidés en priorité grâce aux futures recettes du loto du patrimoine.

 L’ancien monastère franciscain du Cap Corse a été choisi avec 17 autres monuments
L’ancien monastère franciscain du Cap Corse a été choisi avec 17 autres monuments - DR/ fondation patrimoine

Corse, France

Cet ancien monastère franciscain construit en 1486 est vide depuis le début des années 1970 après avoir accueilli de 1952 à 1967 une école privée catholique. Des travaux de rénovation ont débuté en 2008 sous l'égide de la municipalité, aidée à partir de 2012 par la Fondation du patrimoine. 

La plus grosse part des revenus de la loterie organisée par la française des jeux le 14 septembre va donc revenir à ces 18 sites, le reste étant réparti entre 250 autres projets, plus petits. Un sacré coup de pouce, une aubaine qui intervient alors que depuis des années une association se bat également pour la sauvegarde du couvent de Pinu. 

La répartition n’ayant pas encore été faite, on ne connait pas le montant qui sera attribué au couvent de Pinu. Un changement complet des menuiseries ainsi qu’une réhabilitation des façades du couvent sont prévues. Il faudrait 850 000 euros selon l’estimation actuelle de ces travaux. Reste à savoir ce que deviendra ce bâtiment, sera-t-il dédié à la culture, aux événements ou bien deviendra-t-il un musée ? Francis Mazotti, le maire de Pinu.

Les autres lauréats 

  • Ancien Hôtel-Dieu, Château-Thierry (Aisne) 
  • Château de Carneville, Carneville (Manche) 
  • Théâtre des Bleus de Bar, Bar-le-Duc (Meuse) 
  • Villa Viardot, Bougival (Yvelines) 
  • Château de Bussy-Rabutin, Bussy-le-Grand (Côte-d'Or) 
  • Rotonde ferroviaire de Montabon (Sarthe) 
  • Fort-Cigogne, Fouesnant (Finistère) 
  • Eglise Notre-Dame, La Celle-Guénand (Indre-et-Loire) 
  • Maison de Pierre Loti, Rochefort (Charente-Maritime) 
  • Aqueduc romain du Gier et pont-siphon de Beaunant, Chaponost et Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône) 
  • L'hôtel de Polignac, Condom (Gers) 
  • Pont d'Ondres, Thorame-Haute (Alpes-de-Haute-Provence) 
  • Maison d'Aimé Césaire, Fort-de-France (Martinique) 
  • Habitation Bisdary, Gourbeyre (Guadeloupe) 
  • Maison du receveur des douanes, Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane) 
  • Maison Rouge, Saint-Louis (La Réunion) 
  • L'usine sucrière de Soulou, M'Tsangamouji (Mayotte)