Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le cycliste poitevin Clément Clisson remporte une course de 2.600 km

-
Par , France Bleu Poitou

A 22 ans, le cycliste Clément Clisson décroche la Race Across France et améliore le record en 5 jours et 14h. Une victoire sur les autres mais aussi sur lui depuis Mandelieu (Var) jusqu'au Touquet (Pas-de-Calais).

Clément Clisson peut enfin savourer la victoire et bientôt une douche et un lit pour parfaire son bonheur.
Clément Clisson peut enfin savourer la victoire et bientôt une douche et un lit pour parfaire son bonheur. - Benoit Clisson

Ce jeudi midi, Clément Clisson a coupé la ligne en tête après plus de cinq jours d'effort et 2.600 km dans les jambes. Le coureur cycliste poitevin a dû lutter contre la fatigue et le sommeil jusqu'à la fin pour ne pas se faire rattraper par le deuxième de cette épreuve de forçat de la Race Across France (RAF). Ce type d'épreuve d'ultra endurance et sans assistance nous vient des Etats-Unis et fait de plus en plus d'adeptes. Lancée il y a deux ans par l'ultra coureur Arnaud Manzanini, la RAF offre un vent de souffrance mais aussi de liberté aux concurrents qui mangent, dorment et s'arrêtent quand ils le souhaitent, le but étant quand même de rallier l'arrivé le plus vite possible. Ils étaient 50 au départ de cette édition 2020.

À fond durant 200 bornes, après plus de 2.000 kilomètres

Parti de Mandelieu, le Poitevin de 22 ans, a traversé la France à la force des mollets, et au moment des bilans il en a "plein les bottes" et en a pris "plein la vue". "La dernière nuit a été terrible, j'ai dû dormir trois fois dix minutes, sachant que la nuit d'avant je n'avais dormi que une ou deux heures, je savais que le deuxième derrière mois (seulement une vingtaine de kilomètres derrière) voulait me faire craquer à ce moment-là. C'était top sportivement. On était à fond durant 200 bornes, après plus de 2.000 kilomètres. C'était vraiment chouette." 

Après la course, Clément raconte sa victoire à Arnaud Manzanini l'organisateur
Après la course, Clément raconte sa victoire à Arnaud Manzanini l'organisateur - Benoit Clisson

J'ai dû perdre trois ou quatre kilos

S'il s'est préparé au mieux, Clément Clisson ne savait pas trop ce qui l'attendait et reconnait que "le bonhomme est bien fatigué, épuisé bien sûr les jambes un petit peu lourdes, mais ça va, après on retrouve des ampoules, les genoux qui font mal de temps en temps, et j'ai dû perdre trois ou quatre kilos. "Le salarié de l'enseigne Freecycle, se repasse toutes les images de paysages dans la tête :"Le Ventoux, toute la Provence, des paysages de nuit, avec de beaux trucs avec des reflets, et puis surtout la montagne pour moi qui suis Poitevin".

Clément Clisson qui rêve d'une douche et d'un bon lit va pouvoir savourer pleinement son exploit mais de courte durée : "Dès mardi je retourne au boulot!".

Heureux mais fatigué le coureur poitevin
Heureux mais fatigué le coureur poitevin - Benoit Clisson
  • Vélo
Choix de la station

À venir dansDanssecondess