Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Simon Coencas dernier survivant des adolescents "découvreurs" de la grotte de Lascaux s'est éteint à 93 ans

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Périgord, France Bleu, France Bleu Gironde
Montignac, France

Simon Coencas vient de décéder ce dimanche 2 février, il était le dernier des quatre adolescents qui ont découvert la grotte de Lascaux le 12 septembre 1940.

Simon Coencas venait d'avoir 93 ans
Simon Coencas venait d'avoir 93 ans © Radio France - Antoine Balandra

Simon ne viendra pas cette année célébrer les 80 ans de la découverte à Montignac en Dordogne. Simon Coencas était le dernier survivant des quatre "inventeurs" de la grotte de Lascaux. Il est décédé dimanche 2 février à Paris, il venait de fêter ses 93 ans. C'est Thierry Felix, président des amis de Lascaux, qui l'a appris par la famille et l'a annoncé à France Bleu Périgord. 

Le 12 septembre 1940, Marcel Ravidat, 18 ans, Jacques Marsal, 15 ans, Georges Agniel, 16 ans et Simon Coencas, 13 ans pénétraient dans la grotte de Lascaux et découvraient des peintures rupestres vieilles de 17.000 ans. Ces œuvres préhistoriques sont désormais connues dans le monde entier.

Simon Coencas, était un homme frêle. Il a survécu à la guerre, deux pontages et un cancer. Ce fils de ferrailleur a gardé son sourire d'enfant et des souvenirs quasi intacts de ses premier pas dans la grotte. "On a été ébloui parce qu'on ne s'attendait pas à trouver des choses pareilles. Quand on a découvert les peintures c'était comme tomber sur une mine d'or", témoignait-il sur France Bleu Périgord en septembre 2015. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu