Culture – Loisirs

Le Deux-Sévrien Guillaume Bouzard en dédicace au festival de la bande dessinée d'Angoulême

Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou vendredi 29 janvier 2016 à 6:22

Guillaume Bouzard est en pleine adaptation de Lucky Luke
Guillaume Bouzard est en pleine adaptation de Lucky Luke © Radio France - Noémie Guillotin

Le 43e festival de la bande dessinée d'Angoulême a démarré ce jeudi. Il dure jusqu'à dimanche. Evénement qui attire chaque année en moyenne 200 000 personnes. Les visiteurs se bousculent pour obtenir des dédicaces d'auteurs de BD. Le dessinateur deux-sévrien Guillaume Bouzard y est.

"Je suis un peu le Raymond Poulidor de la bande dessinée". Plusieurs fois nominé, Guillaume Bouzard n'a en effet jamais été primé à Angoulême. Cette année, le dessinateur se rend dans la capitale de la BD pour des dédicaces. "Cela permet de parler avec les gens qui aiment notre travail. C'est très valorisant puisqu'on travaille toujours dans notre coin. Moi d'autant plus que je suis au fin fond de la campagne !", lance Guillaume Bouzard qui dessine depuis sa maison d'Availles-sur-Chizé, dans le sud des Deux-Sèvres.

Les poilus, héros de sa nouvelle BD

Pour son nouvel album "Les poilus frisent le burn out" Guillaume Bouzard aborde la première Guerre Mondiale de manière décalée. Des petites saynètes "basées sur des faits réels, plus ou moins débiles", raconte l'auteur. Il y en a une par exemple qui s'appelle "les poilus et le trésor des Templiers", une autre raconte le match de football juste avant Noël entre les soldats allemands et français. L'album sort le 17 février mais Guillaume Bouzard le dédicace en avant-première à Angoulême.

Guillaume Bouzard parle de la 1ère guerre mondiale de manière décalée - Radio France
Guillaume Bouzard parle de la 1ère guerre mondiale de manière décalée © Radio France - Noémie Guillotin

Lucky Luke façon Bouzard

Et ce n'est pas le seul coup de crayon du dessinateur que l'on pourra découvrir lors du festival d'Angoulême. Le Deux-Sévrien travaille en ce moment sur une adaptation de Lucky Luke. Le célèbre cow boy fête ses 70 ans. Guillaume Bouzard a été appelé pour réaliser l'un des deux albums hommage qui vont sortir dans quelques mois. Un Lucky Luke lui aussi décalé et déjanté. "La trame c'est le rapport qu'il a avec son cheval", détaille Guillaume Bouzard qui a déjà trouvé un titre : "Jolly Jumper ne répond plus". Quelques planches sont exposées à Angoulême.

Lucky Luke façon Bouzard, le dessinateur y travaille - Radio France
Lucky Luke façon Bouzard, le dessinateur y travaille © Radio France - Noémie Guillotin

Partager sur :