Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le domaine de Chaumont sur Loire ouvre ses "jardins de la pensée"

mardi 24 avril 2018 à 5:20 Par Anne Oger, France Bleu Orléans et France Bleu Touraine

Le Festival International des Jardins de Chaumont débute ce mardi 24 avril, et attend ses premiers visiteurs, même si la véritable inauguration est prévue début mai, quand les premières plantations imaginées par les artistes donneront tout leur sens au thème de l'année : "jardins de la pensée"

"Lattrape-rêves", le jardin de France au Festival International des Jardins
"Lattrape-rêves", le jardin de France au Festival International des Jardins © Radio France - Anne Oger

Chaumont-sur-Loire, France

C'est la 27ème édition du Festival International des Jardins, sur le domaine de Chaumont sur Loire, et chaque fois, pour Chantal Colleu-Dumond, la directrice du domaine, ce moment particulier de l'ouverture au public, ce moment où les jardins conçus par les artistes prennent forme et deviennent réalité, est émouvant : "c'est un peu angoissant parce qu'on se demande toujours s'il y aura une vraie relation entre ce qui a fait rêver le jury et ce que nous attendons. Et puis on s'interroge toujours sur la réalisation concrète, parce qu'il faut en plus jouer avec la météo. On a eu froid jusqu'au début du mois de mars, et puis ces derniers jours énormément de chaleur, ce qui peut avoir un effet d'accélération sur les végétaux. On n'est pas tout seul dans un jardin, on joue avec la nature, on peut avoir des surprises. _Ca nous oblige à beaucoup d'humilité_"

Des aquarelles et des croquis qui deviennent des jardins 

Ce qui a fait rêver le jury, ce sont des textes, des dessins, des aquarelles, des propositions des équipes qui se constituent pour remporter ce concours si particulier. Un thème choisi par les responsables du Domaine, "jardins de la pensée" cette année, plus de 300 propositions, et à l'arrivée 24 finalistes, à qui on confie une parcelle pour qu'ils la transforment au gré de leurs inspirations. 

Croquis du jardin de sable, inspiré de l'oeuvre de Luis Borges - Aucun(e)
Croquis du jardin de sable, inspiré de l'oeuvre de Luis Borges - Festival des Jardins

Le jardin c'est le lieu on l'où pense, où l'on médite, où on réfléchit, où on libère sa pensée

"Le thème c'est un prétexte, mais le jardin a toujours été lié avec la pensée, voyez Shakespeare, Montaigne, pensez aux jardins de Platon, il y a une relation privilégiée avec la littérature, la philosophie. On est bien dans un jardin, donc on peut avoir une pensée beaucoup plus libre" explique Chantal Colleu-Dumond. "Il y a ici une interprétation très délicate et poétique de cette thématique, mais ça n'est pas difficile, c'est un univers très apaisant". 

"L'attrape-rêves", le jardin de France Bleu

C'est le cas par exemple du jardin de France Bleu, car chaque année les équipes des radios locales de la région Centre Val de Loire choisissent leur jardin, celui qui leur correspond. Cette année il s'appelle "L'attrape-rêves" et non, il n'est pas bleu. C'est un jardin qui fait référence à une légende indienne et à cet objet devenu très tendance, un filet prisonnier d'un cercle, dont on raconte qu'il permet de capturer les mauvais rêves. Sous ce filet quelques bancs, qui invitent à la méditation, au repos, à l'évasion, et autour des tulipes pourpres, des euchères, des plantes qui prendront toute leur dimension au fil des semaines et des mois.

On a des afficionados qui sont là dès l'ouverture, parce qu'ils sont impatients de voir comment les artistes se sont emparés du thème imposé

Car c'est ce qui fait la magie du Festival des Jardins de Chaumont : les créations évoluent au fil des saisons. Au printemps explosent les plantes à bulbes, les tulipes, puis viendront les roses, puis les plantes et fleurs d'automne. Et c'est ce qui explique que certains visiteurs seront là dès l'ouverture, impatients de découvrir comment cette année les artistes auront interprété le thème imposé.  

Le centre d'arts et de nature de Chaumont fête aussi ses dix ans

L'an dernier le Domaine de Chaumont a accueilli 430 000 visiteurs, bien au-delà du Festival, qui se déroule d'avril à novembre. C'est deux fois plus qu'il y a dix ans. Dix ans c'est l'âge du centre d'arts et de nature du domaine, créé pour prolonger les rendez-vous liés à l'art contemporain sur le domaine, toujours en lien avec la nature, mais avec des artistes aux propositions variées, et dans tous les lieux du domaine, des écuries au château. 

Un prix unique pour visiter l'ensemble du domaine

Le domaine de Chaumont a d'ailleurs mis en place cette année un système de billetterie unique, au tarif de 18 euros, qui permettra aux visiteurs de passer du festival au château sans repasser par l'accueil. 

Le Festival International des Jardins de Chaumont sur Loire, c'est du 24 avril au 4 novembre. Inauguration officielle le 4 mai. Renseignements sur le site internet du domaine de Chaumont sur Loire.