Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le festival Art'n'Blues à Fresselines : une référence en Creuse

-
Par , France Bleu Creuse

Du 31 juillet au 4 août 2019, le festival Art'n'Blues fait son retour à la P'Art-Queterie de Fresselines. Après neuf ans d'existence, le festival crée par Christophe et Frédérique Benoît est devenu une référence dans le département de la Creuse... et même dans le monde.

Christophe Benoit et son épouse Frédérique ont fait venir des artistes internationaux pour la neuvième édition du festival Art'n'Blues à Fresselines.
Christophe Benoit et son épouse Frédérique ont fait venir des artistes internationaux pour la neuvième édition du festival Art'n'Blues à Fresselines. © Radio France - Bastien Thomas

Fresselines, France

"Maintenant, on a une notoriété qui fait que les bluesmen, même outre-Atlantique, nous connaissent. Ils savent qu'on est des passionnés." Il faut remonter neuf ans en arrière pour voir la création du festival Art'n'Blues par Christophe et Frédérique Benoît. Aujourd'hui, tout  a changé.

L'histoire de Christophe et Frédérique commence en 2010 quand ils rachètent la P'Art-Queterie à Fresselines (Creuse). Venu du Loire-et-Cher, ce couple s'est décidé à rester en Creuse après être tombé amoureux du territoire. Sauf qu'ils ont une passion commune qui rythme leur vie : le blues. Et impossible d'envisager leur quotidien sans.

"Il n'y avait pas beaucoup de blues à écouter dans la région et ça nous manquait" - Christophe Benoît, créateur du festival Art'n'Blues

Frédérique et Christophe ont donc décidé d'organiser des concerts de leur musique favorite. Puis l'envie de voir plus grand est arrivée. "Quand on a une idée avec mon épouse, on va très souvent au bout" plaisante Christophe, en plein préparatifs, la veille du lancement de la neuvième édition.

Frédérique et Christophe attendent un millier de visiteurs tout au long du week-end. Soit plusieurs centaines tous les soirs. - Radio France
Frédérique et Christophe attendent un millier de visiteurs tout au long du week-end. Soit plusieurs centaines tous les soirs. © Radio France - Bastien Thomas

Les deux compères ont donc eu l'idée de monter un festival de blues. "Au départ, c'était juste une soirée. On était complet. Puis c'était deux soirs, puis trois, puis quatre. Et ça fait trois ans que le festival dure cinq jours" explique Christophe. Une longévité qui va de pair avec une certaine reconnaissance.

Un festival connu dans le monde du blues

Les artistes blues le savent. Christophe et Frédérique sont des passionnés. Et même de l'autre côté de l'Atlantique, Art'n'Blues est connu. "Cette année, on a une programmation internationale avec des artistes qui viennent d'Allemagne, de Grande-Bretagne et même, par exemple, Donald Ray Johnson, un bluesman de 83 ans de Chicago" précise Christophe qui rajoute aussi que la dimension humaine que propose le département de la Creuse est très appréciée des artistes.

Les artistes se produiront sur la scène principale de la P'Art-Queterie (au fond), réaménagée pour l'occasion. - Radio France
Les artistes se produiront sur la scène principale de la P'Art-Queterie (au fond), réaménagée pour l'occasion. © Radio France - Bastien Thomas

Un festival autogéré

Une autre fierté du couple Bénoît, en plus de faire venir des pointures du blues, c'est leur modèle économique. "On ne dépend d'aucune subvention ni d'aucun mécène" raconte Christophe. "Tout est autogéré. Les recettes de l'année dernière ont servi à financer le festival de l'année dernière" continue-t-il. Cependant, ce mode de fonctionnement pourrait être fatal. "C'est toujours de l'argent virtuel au début du festival. Il suffit qu'il pleuve les cinq jours et là, ça devient tout de suite plus compliqué pour l'année qui va suivre" précise Christophe.

Mais pour le moment, pas de raison de penser au scénario catastrophe, Christophe et Frédérique attentent un millier de festivaliers sur l'ensemble des cinq soirées. Et pour les plus téméraires, deux terrains sont mis à disposition pour camper au plus près de la scène. 

  • Pour assister aux huit concerts du festival Art'n'Blues, le pass 4 jours est au prix de 45 euros. Pour une soirée, le prix est de 15 euros.