Culture – Loisirs

Le Festival d'Opérettes de Lamalou-les-Bains réduit malgré lui son programme de moitié

Par Gaëlle Schüller, France Bleu Hérault et France Bleu dimanche 13 août 2017 à 6:47

L' affiche du Festival d'Opérettes de Lamalou-les-Bains privée de la moitié de ses spectacles.
L' affiche du Festival d'Opérettes de Lamalou-les-Bains privée de la moitié de ses spectacles. © Radio France - Gaëlle Schüller

Le traditionnel Festival d'Opérettes de Lamalou-les-Bains devait démarrer le 28 juillet pour un mois et quinze représentations. Il ne débute que ce dimanche 13 août pour sept spectacles pour cause de subvention municipale divisée par deux.

Le Festival d'Opérettes de Lamalou-les-Bains est une institution. Depuis plus de vingt ans , Frédéric L'Huillier met en scène tous les spectacles et aujourd'hui, 90 artistes s'y produisent. Cette année, il avait reçu très tôt l'assurance de la municipalité de lui accorder une subvention de
105 000€. Il a donc bouclé la programmation et la publicité plus vite que d'habitude. Mais en juin, c'est la douche froide. Le nouveau maire de la cité thermale, élu un mois plus tôt à la suite d'une série de démissions au sein de l'ancienne équipe municipale, annonce que la subvention promise est divisée par deux . Non pas parce que Guillaume Daléry n'aime pas l'opérette mais parce qu'il a trouvé les finances de la Ville en bien mauvais état.

Il y a 600 000€ de recettes qui manquent mais le Festival d'Opérettes doit rester un moment fort de Lamalou.

Guillaume Daléry, le maire de Lamalou.

L' affiche initiale du Festival d'Opérettes de Lamalou. - Radio France
L' affiche initiale du Festival d'Opérettes de Lamalou. © Radio France - Gaëlle Schüller.

Le patron du Festival a bien failli jeter l'éponge. Il a finalement décidé de supprimer tous les spectacles prévus lors de la première quinzaine. Les opérettes comme "Méditerranée" et "Andalousie" de Lopez , "La Chauve-Souris" de Strauss, "La Périchole" ou encore "La Vie Parisienne" d'Offenbach sont passées à la trappe. Et le Festival de Lamalou-les-Bains ne débute donc que ce 13 août avec "La Mascotte" d'Edmond Audran. Sept spectacles sont maintenus dont "L'auberge du Cheval Blanc" ou encore "La fille de Madame Angot" . Mais pour Frédéric L'Huillier, directeur et metteur en scène du Festival, avec 90 personnes engagées, c'est un pari hautement risqué. Une programmation à perte qu'il essaiera de compenser avec d'autres prestations prévues avec sa fidèle équipe, un peu partout en France.

C' est peut-être une grosse connerie, peut-être qu'il aurait fallu tout annuler mais je ne suis pas prêt d'annuler quoique ce soit à Lamalou.

Frédéric L'Huillier, directeur du Festival d'Opérettes de Lamalou-les-Bains.

Le maire de Lamalou-les-Bains et l'emblématique directeur du Festival d'Opérettes se sont fixé rendez-vous au mois de septembre pour trouver un terrain d'entente et faire de cette manifestation un rendez-vous pérenne.

En attendant, la passion de Frédéric L'Huillier reprend le dessus .Lamalou est une cité thermale mais compte aussi de nombreux établissements de rééducation fonctionnelle pour accidentés . Et les opérettes leur redonnent le sourire.

Quand les gens sortent du spectacle, ils ont la banane!

Le directeur du Festival d'Opérettes de Lamalou.