Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le festival Darc de Châteauroux de nouveau menacé ?

-
Par , France Bleu Berry

Déjà annulé l'année dernière à cause de l'épidémie de coronavirus, le festival Darc pourrait bien de nouveau être menacé. Le maire de Châteauroux admet que "l'hypothèse est sérieusement envisagée".

Pour l'instant, le festival Darc est prévu du 8 au 20 août
Pour l'instant, le festival Darc est prévu du 8 au 20 août - capture d'écran http://www.danses-darc.com/

C'est l'un des événements qui rythme les étés de Châteauroux et apporte dynamisme et tourisme à la ville au coeur du mois d'août. Le festival international de danse Darc, déjà annulé l'an passé à cause de la Covid-19, pourrait de nouveau ne pas avoir lieu cette année. Le maire de Châteauroux, Gil Averous, doit rencontrer dans les prochains jours le directeur du festival, Eric Bellet, pour discuter de cette éventualité avec lui. Mais l'élu n'est guère optimiste : "un festival de l'ampleur de Darc avec ses deux volets, la partie stage avec des danseurs venant de nombreux pays, et la partie concert, a nécessairement une considération sanitaire à prendre en compte."

Une deuxième annulation de suite serait un coup dur pour l'économie estivale de Châteauroux : "les hôteliers, le camping... c'est tout une économie qui fonctionne au mois d'août... " liste Gil Averous qui craint que la campagne de vaccination ne soit pas suffisament avancée pour permettre la tenue du festival dans de bonnes conditions. "Il n'y a pas de visibilité sur les échanges internationaux. Et aujourd'hui, organiser des concerts qui attirent jusque 3.500 personnes, en respectant la distanciation, cela paraît difficile".  

Une décision doit être prise dans les prochains jours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess