Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Le festival de cinéma en plein air de Visan a braqué ses projecteurs sur Raimu cet été

-
Par , France Bleu Vaucluse

Une exposition unique est à voir à l’Hôtel Pélissier jusqu’au 22 septembre. Constituée de collections du musée Raimu à Marignane, elle propose des photos, affiches et documents qui ne sont pas exposés dans ce musée tenu par la petite-fille de l’acteur.

 Une des salles de l'exposition où est projeté le documentaire "Monsieur Raimu est un génie " sur la vie de l'acteur. Un titre qui reprend une phrase de Marcel Pagnol à propos de la partie de cartes
Une des salles de l'exposition où est projeté le documentaire "Monsieur Raimu est un génie " sur la vie de l'acteur. Un titre qui reprend une phrase de Marcel Pagnol à propos de la partie de cartes © Radio France - JM Le Ray

La rétrospective début août  à Visan, en Vaucluse, était consacrée à la fois à la comédienne Macha Meryl présente pour l’occasion et à Jules Auguste Muraire, dit Raimu, cette fois avec la présence de sa petite fille, Isabelle Nohain-Raimu.  Sur les cinq films projetés lors de ce festival en plein air dont c’était la 11e édition, trois permettaient de retrouver ce monstre sacré du cinéma des années 30 et 40.

"La femme du boulanger" de Marcel Pagnol tourné en 1938, moins connu, mais grand succès populaire en 1942 "Les inconnus dans la maison" (voir plus bas la tirade devenue culte d'un Raimu-avocat dans ce film) et puis plus confidentiel, mais démontrant s’il s'en faut l’étendue du talent d’acteur de Raimu dans un rôle de personnage énigmatique d’après un roman de Georges Simenon avec des dialogues signés Marcel Achard. 

Une exposition qui bénéficie également du cadre somptueux de l'Hôtel Pelissier  - Radio France
Une exposition qui bénéficie également du cadre somptueux de l'Hôtel Pelissier © Radio France - JM Le Ray

Isabelle Nohain-Raimu, la petite fille de l'acteur qui dirige le musée de Marignane était là pour  chacune de ces projections afin de présenter les films et échanger avec les spectateurs. Trois des quarante-six films tournés par Raimu (plus sept films muets au début de sa carrière) dont les principaux sont évoqués avec photos d’époque dans cette exposition qui propose également affiches, documents, lettres (plusieurs de Marcel Pagnol) ou encore tenues portées par le comédien dans ses rôles.

Tout cela issu des collections non visibles à Marignane du musée Raimu. L’exposition a de plus été prolongée jusqu’aux journées du patrimoine les 21 et 22 septembre. Elle est ouverte toutes les après-midi de 15h à 19h et l’entrée est gratuite. 

Un cadre avec des photos personnelles de la famille du comédien  - Radio France
Un cadre avec des photos personnelles de la famille du comédien © Radio France - JM Le Ray
Une salle bien sûr dédiée à la trilogie marseillaise - Radio France
Une salle bien sûr dédiée à la trilogie marseillaise © Radio France - JM Le Ray
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu