Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le festival de Nîmes, dans les arènes, se hisse dans le trio de tête des festivals français

mardi 24 juillet 2018 à 19:14 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère

Carton plein pour le festival de Nîmes qui vient tout juste de s'achever. Un lieu magique, les arènes, et une programmation audacieuse ont déplacé les foules : 158.000 personnes sur 20 concerts, dont les cartons d'Indochine et Sting.

Vous ne manquerez pas la saison 2019.
Vous ne manquerez pas la saison 2019. - Mairie de Nîmes

Nîmes, France

La saison 2018 des concerts dans les arènes de Nîmes s'achève dans l’allégresse.  Avec 158.000 entrées, le festival s’affirme, selon le Petit Futé, comme le troisième plus important de France, devant les Eurockéennes de Belfort et les Francofolies de la Rochelle. Le festival de Nîmes s’impose comme le lieu d’escale d’artistes internationaux prestigieux. Les tournées européennes d’Indochine et de Sting, atteignant respectivement 11.000 entrées, les deux plus belles soirées en terme de fréquentation. 

158.000 entrées, 20 concerts et une programmation audacieuse

Marilyn Manson, Massive Attack, Lenny Kravitz, Texas, Simple Minds, Jamiroquai, Shaka Ponk ou Ennio Morricone se sont succédés, alternant avec des têtes d’affiches françaises : Orelsan, IAM, Vianney, Big Flo et Oli (qui ont enregistré au passage des plans destinés à leur nouveau clip) Véronique Sanson et Julien Clerc, Kids United ou encore Calogero. 

Les stars vecteurs de développement économique pour Nîmes

Une locomotive pour le commerce nîmois et notamment du centre-ville. Le festival, souligne la mairie, bénéficierait à l’hôtellerie, la restauration, les débits de boissons. Au tourisme en général. Fer de lance des animations d’été de la ville, le festival qui acquiert, peu à peu, une renommée internationale, participe à la bonne santé du cœur de ville nîmois.

Les arènes de Nîmes, lieu magique de jour comme de inuit. - Aucun(e)
Les arènes de Nîmes, lieu magique de jour comme de inuit. - Mairie de Nîmes