Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le festival des arts burlesques s'adapte pour sa première après l'incendie du théâtre de la MJC Beaulieu

mercredi 22 novembre 2017 à 21:01 Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire

La 15e édition du festival des arts burlesques de Saint-Étienne résiste et propose une programmation audacieuse malgré l'incendie du théâtre en juin dernier.

Le festival des Arts Burlesques a une affiche éloquente.
Le festival des Arts Burlesques a une affiche éloquente. - affiche festivaldesartsburlesques.fr

Saint-Étienne, France

Du 15 au 24 février prochain, le festival des arts burlesques, organisé par "Beaulieu Spectacle Vivant" via la MJC du Nouveau Théâtre Beaulieu, aura bien lieu. Cette 15e édition se tiendra avec l'envie de rire et de montrer que les activités ne sont pas au point mort malgré l'incendie qui a ravagé le théâtre de la MJC en juin dernier.

Cette année, la programmation est audacieuse avec, comme têtes d'affiche, Pierre-Emmanuel Barré, François Xavier Demaison, Mathieu Madénian ou encore Biyouna. D'un point de vue matériel, malgré l'incendie du théâtre, les organisateurs se sont adaptés : "Tous les spectacles qui étaient prévus au NTB sont transférés dans la salle de l'université, c'est une belle salle de 175 places comme le NTB l'était avec 180 places, c'est un partenariat qu'on a depuis des années" se réjouit Farid Bouabdellah, directeur de la MJC Nouveau Théâtre Beaulieu. "On est aussi heureux d'aller à Saint-Just Saint-Rambert, cela veut dire qu'il n'y a pas d'opposition entre le rural et l'urbain, c'est aussi l'importance de ce festival" poursuit-il.

Gaël Barnabé est étudiant dessinateur et illustrateur 3D à l'école de design de Saint-Étienne. Il a dessiné l'affiche de ce festival des arts burlesques, un phœnix qui sort de son œuf : "L'idée du phœnix qui renaît de ses cendres, ça parle à tout le monde, comme le phœnix sort de l’œuf, il faut s'élever et porter les choses qui ont fait la force du NTB pour aller plus loin" .

La programmation complète à retrouver ICI : http://www.festivaldesartsburlesques.fr/programme/