Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Firecrest d'Alain Gerbault, un morceau du patrimoine lavallois à la dérive

lundi 28 mai 2018 à 6:35 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

La mairie de Laval donnera t-elle un avenir au Firecrest d'Alain Gerbault ? La réplique du voilier dans le jardin de la Perrine tombe en ruine. Depuis 1995, ce bateau appartient à la municipalité. Il a été plusieurs fois rénové mais cela coûte très cher.

La réplique du voilier d'Alain Gerbault est arrivé en 1986 à Laval
La réplique du voilier d'Alain Gerbault est arrivé en 1986 à Laval © Radio France - Martin Cotta

Laval, France

Il faut sauver le bateau d'Alain Gerbault. La réplique de son Firecrest, dans le jardin de la Perrine à Laval, tombe en lambeau. À bord de ce voilier, en 1923, le Mayennais est le premier navigateur à avoir traversé l'atlantique en solitaire, d'est en ouest, de Gibraltar à New-York. Donnée à la mairie de Laval en 1995, par l'association Alain Gerbault, la réplique s'abîme, des morceaux de la coque tombent de plus en plus.

"Les différentes municipalités qui se sont succédées, ne l'ont jamais entretenu comme il le fallait" explique Jean-Yves Goujeon, l'actuel président de l'association Alain Gerbault. "Vous avez la triste vérité devant vous. La coque, le pont, sont en très mauvais état. On a même l'impression qu'il va s'écrouler. C'est quand même dommage" déclare tristement ce passionné. 

Cette réplique a été construite dans un chantier naval anglais en 1895, deux ans après la construction du véritable Firecrest ('crête de feu') à d'Alain Gerbault à Southampton, né en 1893 à Laval. "Quand vous pensez qu'il a traversé l'Atlantique avec des voiles en coton, qui devaient sans doute doubler de volume lors d'un orage, et sans GPS bien entendu, il fallait le faire quand même" ajoute Jean-Yves Goujeon. C'est aujourd'hui un morceau du patrimoine de Laval qui est à l'abandon, alors qu'il symbolise une forme de courage et doit être un symbole pour la jeunesse d'après le président de l'association Alain Gerbault. 

"On a même l'impression qu'il va s'écrouler"

Mais aujourd'hui la jeunesse traverse le jardin de la Perrine sans forcément prêter attention au Firecrest. "Je passe tous les jours devant mais je ne connais pas son histoire" explique un premier adolescent. "On se demande ce que fait ce bateau en plein milieu du jardin comme ça" déclare-t-il. La réplique a été rénovée plusieurs fois. Il y a cinq ans les élèves d'une école technique de Laval avaient entrepris des travaux, stoppés quelques semaines plus tard, faute de moyens financiers. Les membres de l'association Alain Gerbault espère avoir un rendez-vous avec la mairie de Laval dans les prochaines semaines pour évoquer l'avenir du Firecrest.

La réplique du Firecrest d'Alain Gerbault dans le jardin de la Perrine à Laval - Radio France
La réplique du Firecrest d'Alain Gerbault dans le jardin de la Perrine à Laval © Radio France - Martin Cotta

Georges Pernoud à la manœuvre

La réplique est arrivée en 1986 à Laval, depuis la ville de Cannes, et grâce à un homme notamment : Michel James, le premier président de l'association. À l'époque, le Mayennais participaient de temps en temps à l'émission Thalassa, animé par Georges Pernoud. "Un jour Georges m'appelle et me dit : 'il y a une réplique du Firecrest à Cannes, tu peux l'avoir pour pas cher" raconte Michel James. Ce dernier s'est donc trouvé un sponsor, la société Besnier, qui a pris en charge pour 10.000 francs le voyage du voilier jusqu'en Mayenne. 

La situation actuelle du bateau rend évidemment triste Michel James. S'il la réplique venait à disparaître, il restera encore l'espace Alain Gerbault dans le jardin de la Perrine, et une chanson : Le pot-pourri d'Alain Gerbault, interprétée par Yvonne Printemps.