Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le fisc réclame de l'argent au festival des Lanternes de Gaillac

-
Par , France Bleu Occitanie

Le montant des recettes de la 2e édition du festival des Lanternes de Gaillac n'est pas passé inaperçu dans les services de l'administration fiscale. Le fisc réclame à la ville le paiement d'un impôt sur les 2,3 millions d'euros perçus grâce à la billetterie. Le maire est furieux.

Plus 120 000 personnes sont déjà venues admirer les 1 000 lanternes du festival.
Plus 120 000 personnes sont déjà venues admirer les 1 000 lanternes du festival. © Radio France - Simon Cardona

Un événement culturel

Au cœur du problème, la nature du festival. Pour la Direction générale des Finances publique (DGFIP), l'événement revêt un caractère commercial, et pour cette raison l'impôt sur les sociétés s'applique aux recettes générées par le festival des Lanternes. Plus encore, Bercy reproche à Gaillac une concurrence déloyale. La ville ayant désigné d'office l'entreprise chinoise Lantern Group.

Du côté de la mairie, il n'y a aucun doute, le festival de Gaillac est un événement culturel et répond au ministère de l'Economie et des Finances :"Il n'y a pas de concurrence déloyale puisqu'aucune entreprise française n'est en mesure de réaliser le festival des Lanternes. Les seules sociétés à avoir les capacités de créer un tel festival sont Chinoises. Sur la question du caractère économique, elle n'a pas lieu d'être, _il s'agit d'un événement culturel comme l'ont confirmé le ministre français de la culture et son homologue Chinois._"

"Est-ce que la réussite doit être taxée ? Est-ce que la réussite est la prime à la médiocrité ? Le Président Macron dit aux municipalités d'être audacieux, innovants, de créer. Nous avons fait tout ça et nous avons réussi. Si au bout du bout on est sanctionné c'est un mauvais message lancé aux collectivités et aux maires." Patrice Gausserand, le maire UDI de Gaillac.

Le maire de la commune qui a accueilli plus de 370 000 visiteurs cette année pour le spectacle ne comprend pas qu'on s'en prenne à son projet :"On est dans un mauvais raisonnement, ce n'est pas un beau geste lancé par les services administratifs. Nous avons eu de l'audace de lancer ce projet."

Les chiffres d'une édition 2018-2019

Si ce point noir fiscal a vu le jour c'est surtout à cause de cette 2e édition du festival des Lanternes qui a eu un succès fou. 120 000 visiteurs de plus comparé à l'année dernière, en tout ce sont plus de 370 000 personnes qui se sont promenées dans les allées de la Dynastie Tang. Une fréquentation qui correspond quasiment à la population totale du département du Tarn. En seulement deux ans, l'événement est devenu l'un des plus grands de France. On visite le Tarn généralement en été. Désormais le tourisme, c'est aussi l'hiver. A Gaillac, les commerçants et les hôtels ont fait le plein du 1er décembre au 6 février, des réservations d'hôtels ont été enregistrées jusqu'à Albi sur cette période.

La 3e édition est déjà prévue à Gaillac pour l'hiver prochain. Avec l'ambition affichée de voir toujours plus grand, et de devenir le 3e festival de Lanternes chinoises du monde.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess