Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le futur centre chorégraphique national de Tours dévoilé

-
Par , France Bleu Touraine

Créé en avril 1989, le CCN de Tours va vivre dans trois ans dans un nouvel écrin. Il quitte le quartier Giraudeau. Il sera implanté sur le site réhabilité des casernes Beaumont et Chauveau. La grande salle comptera 450 places. Ouverture programmée au plus tard début 2022.

L'agence d'architecte retenue pour réaliser le futur centre chorégraphique national de Tours a été dévoilée
L'agence d'architecte retenue pour réaliser le futur centre chorégraphique national de Tours a été dévoilée - @Lina Ghotmeh - Architecture

Indre-et-Loire, France

Après trente ans passés dans le quartier Giraudeau à Tours, le centre chorégraphique va vivre une révolution d'ici trois ans. Il va être déménagé dans le futur quartier rénové des casernes Beaumont et Chauveau. L'architecte retenu pour réaliser ce projet a été dévoilé lundi 3 juin par le maire de Tours Christophe Bouchet. Il s'agit d'une agence parisienne dirigée par Lina Ghotmeh. Le futur centre chorégraphique national de Tours s'étendra sur 3790 m² dont 1814 m² dédiés à la création. Il comptera deux salles, dont la plus grande fera 450 places, bien loin de la salle actuelle qui ne compte que 130 places. Le budget du projet s'élève à 13.320.000 € TTC, dont quasiment 10 millions d'euros rien que pour le bâtiment. La plus grosse contribution provient de la direction régionale de la culture (DRAC) à hauteur de 3.500.000 €. La ville, la région Centre-Val de Loire et la Métropole mettront chacune plus de deux millions d'euros. Les travaux devraient commencer en septembre 2020. La livraison est attendue entre fin 2021 et début 2022

La vue depuis l'entrée du futur centre chorégraphique national de Tours - Aucun(e)
La vue depuis l'entrée du futur centre chorégraphique national de Tours - Lina Ghotmeh - Architecture

A la tête du CCNT depuis plus de sept ans, Thomas Lebrun salue l'investissement. Le directeur du CCN de Tours évoque d'ailleurs l'effort conséquent de l'Etat dans ce projet, d'autant qu'il s'agit de la première construction d'un centre chorégraphique en France depuis 2006. Un autre est actuellement en projet à Lyon. Au-delà d'une salle d'une grande capacité, et d'un autre studio de 150 places, le futur CCN de Tours comptera également un autre studio pour les activités de résidences et les ateliers. Des hébergements sont aussi prévus. Aspect non négligeable de ce futur centre chorégraphique de Tours, il verra passer devant son entrée principale la future deuxième ligne de tram, rue du Plat d'Etain. 

La salle principale du futur centre chorégraphique national de Tours comptera 450 places - Aucun(e)
La salle principale du futur centre chorégraphique national de Tours comptera 450 places - Lina Ghotmeh - Architecture