Culture – Loisirs

Le Futuroscope proposera en 2018 de "monter en voiture" avec Sébastien Loeb !

Par William Giraud, France Bleu Poitou mardi 14 novembre 2017 à 18:30

L'attraction s'installera dans le pavillon 360° du Parc.
L'attraction s'installera dans le pavillon 360° du Parc. - Futuroscope

Le Futuroscope a dévoilé mardi soir à la maison de l'Alsace à Paris sa nouvelle attraction "Sébastien Loeb Racing, l'expérience". Une animation en réalité augmentée qui devrait décoiffer selon ses concepteurs.

Ce sera la plus grosse nouveauté du parc en 2018 et elle ouvrira ses portes au printemps prochain. "Sébastien Loeb Racing, l"Expérience" s'installera dans le pavillon 360° du parc. Son Budget : 5 millions d'euros. L'annonce a été faite mardi à Paris en présence du pilote neuf fois champion du monde des rallyes. Le principe de l'attraction est simple : installé dans un siège baquet, avec un masque de réalité virtuelle sur le visage, le visiteur va pouvoir s'offrir une virée à côté de Sébastien Loeb sur des petites routes à plus de 160 km/h.

Le patron du Futuroscope : "Il pilote comme un ovni"

"Etre dans la voiture de Sébastien Loeb, c'est quelque chose, il pilote comme un ovni. Je suis déjà monté avec des pilotes de F1, je n'ai jamais vu quelqu'un freiner, accélérer, prendre les virages comme il le fait. On va être en immersion, en toute sécurité, et comprendre ce qu'est la conduite d'un grand champion" estime le président du directoire du Futuroscope, Dominique Hummel.

Loeb : "Comme dans une voiture de course"

"J'ai rencontré les dirigeants du Futuroscope il y a plus d'un an. Je me suis dit qu'il y avait quelque chose à faire d'intéressant. On voit souvent des vidéos avec caméras embarquées. Pour vivre les choses de l'intérieur, quand je revois ces images, je trouve que le rendu n'est jamais réaliste. Il y a toujours une atténuation de l'effet de vitesse. Je ne sais pas si avec toutes ces technologies, on arrivera à faire vivre aux gens ce qu'on ressent vraiment dans une voiture de course. Mais en tout cas, c'est l'objectif" a résumé le champion de rallye.

Simulateur et casque de réalité virtuelle

A quoi cela va-t-il ressembler exactement ? Le spectateur s'installera dans un siège baquet, un simulateur issu de l'industrie aéronautique. Puis il enfilera un casque de réalité virtuelle. L'animation durera cinq minutes pendant lesquelles Loeb sera au volant, avec le visiteur, côté passager. Ce dernier aura une fiole dans les mains, un antidote qui doit permettre de sauver la planète (rien que ça). Dans le casque, c'est vous qui choisissez les angles de vues, en bougeant la tête, dans un rayon de 360 degrés.

Attraction labellisée 5D

Les mains du spectateur seront traquées par une caméra et insérées dans l'animation. Comme pour l'attraction Arthur L'Aventure, la 3D est présente, le siège bougera, des effets de vent et d'odeurs seront présents. Il y aura 108 places dans le pavillon, ce qui devrait permettre d'accueillir 650 visiteurs par heure lorsque l'attraction tournera à plein régime.

Une mini-série sur les coulisses du tournage

Cerise sur la gâteau : France Bleu Poitou a assisté aux coulisses du tournage de l'attraction (qui a eu lieu en juin en Alsace et dans les Vosges). Ne manquez pas notre mini-série qui sera diffusée chaque matin jusqu'à vendredi à 6h50 et 8h40.