Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Le Grand Palais redonne vie aux ruines de Palmyre grâce à la réalité virtuelle

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Grâce à l'exposition "Sites Eternels", qui utilise la réalité virtuelle, le Grand Palais a pu faire revivre des ruines situées en Irak ou en Syrie, comme le site de Palmyre. Une expérience présentée jeudi à la Maison de la Radio.

Le Grand Palais redonne vie au site de Palmyre grâce à la réalité virtuelle.
Le Grand Palais redonne vie au site de Palmyre grâce à la réalité virtuelle. - Capture d'écran RMN/Grand Palais

Le Grand Palais est venu présenter, lors des Laval Virtual days qui se sont tenus à la Maison de la Radio jeudi 2 février, le dispositif qui permet de plonger les visiteurs dans des sites archéologiques en danger.

Des sites archéologiques comme si on y était

Du 14 décembre au 9 janvier dernier, le Grand Palais a permis au public de visiter quatre sites archéologiques en Irak et en Syrie. Parmi eux, la Grande Mosquée des Omeyyades à Damas, en Syrie, et le site de Palmyre, détruit par l'organisation État islamique à partir de 2015. Des images des sites sont projetés sur les murs d'une salle d'exposition, ce qui permet au public de "visiter" les ruines sans casque de réalité virtuelle, mais comme S'il y était, explique Roei Amit, le directeur du numérique à la Réunion des musées nationaux/Grand Palais :

Sensibiliser à la préservation des sites en danger

L'expérience a attiré 60.000 visiteurs en trois semaines. Pour Roei Amit,elle permet aussi de sensibiliser à la préservation des sites en danger :

Les visiteurs peuvent aussi poursuivre l'expérience à la maison, en regardant des vidéos des sites à 360 degrés. La technologie du grand palais est facilement transportable dans d'autres musées, puisqu'il suffit d'une salle d'exposition et de projecteurs pour diffuser ces images.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess