Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Havre : le vitrail Henri IV en cours de démontage avant d'être restauré

C'est une opération très minutieuse qui est en cours à la cathédrale Notre-Dame du Havre : le vitrail Henri IV est en train d'être démonté. Il sera ensuite restauré pendant quatre mois.

Le vitrail Henri IV dans la cathédrale Notre-Dame du Havre
Le vitrail Henri IV dans la cathédrale Notre-Dame du Havre © Radio France - Jérôme Collin

Les travaux de rénovation se poursuivent sur la cathédrale Notre-Dame du Havre. Depuis lundi 4 février et jusqu'à samedi, le vitrail Henri IV est en train d'être désinstallé. Il représente le Roi lors de son arrivée dans la ville du Havre en 1603, sur son célèbre cheval blanc ! Le vitrail, qui date de 1881, va être rénové pendant quatre mois pour ensuite être réinstallé au mois de juillet, si tout se passe bien.

-
- © Radio France - Jérôme Collin

C'est donc une opération périlleuse qui est menée en ce moment. Car lors d'une précédente restauration dans les années 1980, du ciment, du mastic et de la chaux avaient été utilisés pour maintenir le vitrail. "C'est très délicat. Il y a une pression sur le vitrail qui a cassé quelques parties", précise Anne Pinto, en charge de la rénovation dans un atelier à Tusson, en Charente.

Il ne faut surtout pas casser le vitrail ! Mais les opérations ne sont pas faciles"

Le temps a également contribué à abîmer le vitrail. Le vent et la pluie ont eu un effet. "Les peintures se sont effacées, il y a des visages qu'on ne distingue presque plus. Il va falloir être très méticuleux", poursuit la restauratrice. Les travaux vont durer quatre mois. Ils coûteront 40 000 euros à la ville, mais les Havrais ont donné 17 000 euros dans le cadre d'une souscription publique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess