Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : LE + INFO de France Bleu Bourgogne

LE + INFO - Les trois idées reçues sur le métier de comédien de doublage

jeudi 30 mars 2017 à 12:19 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Vous les connaissez à travers leur voix : Benoit Allemane, Thierry Desroses, Bernard Lanneau et Patrick Poivey qui prêtent leur voix à Morgan Freeman, Samuel L. Jackson, Kevin Costner et Bruce Willis, étaient ce jeudi les invités de France Bleu Bourgogne. L'occasion de parler de leur métier.

Thierry Desroses et Bernard Lanneau, les comédiens qui prêtent leurs voix à Samuel L Jackson et Kevin Cosner
Thierry Desroses et Bernard Lanneau, les comédiens qui prêtent leurs voix à Samuel L Jackson et Kevin Cosner © Radio France - Grégoire Tiffanneau

Dijon, France

Ils n'aiment pas qu'on les appelle des "doubleurs", mais simplement des comédiens. Thierry Desroses, l'acteur qui prête sa voix à Samuel L Jackson n'aime pas être catalogué. "Pour bien doubler, il faut d'abord savoir jouer la comédie, être disponible, avoir de vraies qualités d'acteur" précise le comédien. "De la même façon, il n'existe pas vraiment d'école de doublage, on n'apprend pas à être comédien de doublage. Le métier de comédien de doublage exige de s"effacer derrière l'acteur que l'on double", insiste Thierry Desroses.

Comédien de doublage, une profession encadrée

Les comédiens de doublage adhèrent au régime des intermittents du spectacle. Ils touchent des cachets pour leur prestation, et quand les films sont rediffusés, ils touchent un pourcentage. Depuis 1994, et une grève générale, les comédiens de doublage ont obtenu le statut d'acteur. Avant de se rendre à Beaune, dans le cadre du Festival du Film Policier de Beaune, Thierry Desroses et Bernard Lanneau ont répondu à 3 idées reçues sur le métier de doublage :

1) C'est mieux de voir les films en version originale

Vrai et Faux : Bernard Lanneau : "c'est vrai." Thierry Desroses : "c'est faux. Il y a beaucoup de gens qui affirment regarder les films en version originale sans maîtriser vraiment la langue. Ils ont obligés de s'accrocher aux sous-titre. Le fait de doubler les acteurs américains permet à tous ceux qui ne savent pas lire ou ne lisent pas assez vite d'avoir accès à ces films."

2) Les réalisateurs américains choisissent les comédiens de doublage

Vrai : Bernard Lanneau "sur Star Wars, Georges Lucas a fait des essais et a choisi lui même les comédiens pour le doublage. De même Oliver Stone l'a beaucoup fait notamment pour le film JFK ou encore Jean-Pierre Jeunet pour Alien Résurrection. Pour que ce soit justifié, il faut que le réalisateur parle le français."

3) Les comédiens de doublage ne sont pas de bons acteurs

Faux : Thierry Desroses : "encore une fois, on n'est pas comédien de doublage, on est comédien tout court. Pour faire du doublage, il faut avoir de vrais qualités d'acteur."