Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Le Printemps de Bourges

Le Journal du Printemps de Bourges, épisode 6

dimanche 29 avril 2018 à 2:30 Par Adèle Bossard, France Bleu Berry, France Bleu Orléans et France Bleu Touraine

Bientôt la fin au Printemps de Bourges, déjà ! France bleu vous fait vivre une dernière fois les coulisses du festival avec, ce samedi, des siestes électroniques, des agents de sécurité passionnés et un bar ambulant qui sert des bières pression directement dans la foule !

Les siestes musicales au pied de la cathédrale ont trouvé leur public, entre deux soirées festives !
Les siestes musicales au pied de la cathédrale ont trouvé leur public, entre deux soirées festives ! © Radio France - Adèle Bossard

Bourges, France

Elle ne faisait pas partie de la programmation mais elle s'est invitée ce samedi au Printemps de Bourges : la pluie ! Pas de quoi décourager les curieux, encore très nombreux sur la place Séraucourt, cette place où sont installés des stands par dizaines et une grande scène gratuite.

ECOUTEZ - Le journal du Printemps de Bourges, épisode 6

Parmi les artistes présents samedi soir au Printemps de Bourges, Hyphen Hyphen et le DJ Laurent Garnier ▼

Parmi les artistes présents samedi soir au Printemps de Bourges, Hyphen Hyphen et le DJ Laurent Garnier - Maxppp
Parmi les artistes présents samedi soir au Printemps de Bourges, Hyphen Hyphen et le DJ Laurent Garnier © Maxppp - L'Est Républicain / Bruno Souillard

Certains ont fait plusieurs heures de route, depuis Oyonnax ou Dijon par exemple, précisément pour ces concerts gratuits, ces scènes dédiées à la découverte.

Entre deux soirées chargées, les siestes en musique de l'Electronic garden party

Gratuit également, mais plutôt pour ceux qui ont déjà bien profité des soirées : l'Electronic garden party, au pied de la cathédrale de Bourges. Des dizaines de transats sont installés en face de la sono pour une sieste musicale. C'est encore ce dimanche après-midi, en partenariat avec la sécurité routière, qui incite à se reposer quelques heures avant de reprendre la route. 

Agent de sécurité sur le Printemps de Bourges, Christian sympathise avec les artistes !

Christian et Dominique, agents de sécurité à l'entrée du 22 au Printemps de Bourges. - Radio France
Christian et Dominique, agents de sécurité à l'entrée du 22 au Printemps de Bourges. © Radio France - Adèle Bossard

Eux ne font pas la sieste ! Christian et Dominique sont agents de sécurité à l'entrée du 22, entre 8h et 20h, avec des basses dans les oreilles à longueur de journée. "C'est toujours comme ça, et ça ne me déplaît pas", sourit Christian. Les deux hommes vérifient les sacs, les badges, mais ils accueillent aussi les artistes qui entrent par cette entrée technique. "On les guide, on leur donne des conseils mais ils sont super gentils, ils nous demandent si on veut leur CD... C'est une chance qu'on a. Cette année, j'ai vu Charlotte Gainsbourg et Véronique Sanson, elles sont très sympas ! C'est intéressant parce qu'on peut discuter avec les artistes, et eux aiment bien discuter avec nous aussi."

Il faut aussi noter que Christian est... retraité ! Mais il continue de venir travailler à Bourges chaque année, pour le plaisir.

Un bar ambulant qui sert les bières dans la foule

Le samedi à Bourges, c'est le jour de la traditionnelle Rock'n'beat party, avec de l'électro jusqu'à 5 heures du matin. Une soirée souvent alcoolisée, d'autant que les festivaliers n'ont même plus besoin de se déplacement jusqu'à la buvette pour se faire servir !

Les "désoiffeurs" se baladent à travers la foule avec un bar entier sur le dos : un sac, un pistolet pour servir en pression, une pile de gobelet... et même une machine à carte bleue autour du cou et un fond de caisse dans une banane autour de la taille. Il peut s'écouler ainsi 30 à 40 fûts dans une seule soirée au Printemps de Bourges !