Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Kiosque à musique de Frank Stella va quitter Cherbourg

mardi 3 avril 2018 à 18:27 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin

Près de 20 ans après le lancement de sa construction au sein des CMN à Cherbourg, la sculpture de l'artiste américain Franck Stella devrait regagner les Pays-Bas.

Au bout du port de Cherbourg, l'oeuvre de Frank Stella n'est déjà presque plus cherbourgeoise.
Au bout du port de Cherbourg, l'oeuvre de Frank Stella n'est déjà presque plus cherbourgeoise. © Radio France - Benoît Martin

Elle était dans la cour des Constructions mécaniques de Normandie (CMN) depuis 2001 et faisait quasiment partie du paysage cherbourgeois. L'oeuvre de l'artiste contemporain américain Frank Stella a regagné le quai des Flamands ce mardi matin, dans le port industriel de Cherbourg. Ce kiosque à musique monumental devrait quitter la ville en bateau dans les prochains jours, et d'après nos informations, cette sculpture d'aluminium haute de 11 mètres et pesant 40 tonnes, va finalement rejoindre les Pays-Bas. 

Plus de 15 ans passés dans la cour des CMN

A l'origine, c'est à Miami que ce kiosque à musique commandé à l'artiste Frank Stella devait être installé. La construction avait d'ailleurs été commencée aux Etats-Unis, dans une fonderie de Rhode Island, mais l'artiste n'était pas satisfait du résultat. Il s'était alors orienté vers les CMN à la fin des années 90. En 2001, l'oeuvre est achevée, mais Miami s'est désengagée car son prix s'est envolé du fait des imprévus. La sculpture est payée au chantier naval cherbourgeois mais l'artiste Frank Stella n'a plus de client à qui la revendre et le kiosque à musique va donc passer les 15 années suivantes entreposé dans la cour des CMN. 

Le projet d'installation à Cherbourg tombe à l'eau

L'an dernier, la mairie de Cherbourg avait indiqué travailler depuis un moment pour obtenir un accord de principe de l'artiste pour exposer l'oeuvre au coeur de la ville. On parlait alors du secteur de la Cité de la Mer, ou de la plage verte. Plusieurs réunions avec la DRAC, le ministère de la Culture, avaient eu lieu pour rendre possible cette "installation". L'espoir, c'était d'obtenir de la part de Frank Stella un accord pour une mise à disposition temporaire. Mais durant tout ce temps, l'artiste restait propriétaire de son oeuvre et il semble que la proposition cherbourgeoise ne pesait pas suffisamment lourd par rapport à celle d'un collectionneur privé hollandais, qui serait l'acquéreur de la sculpture, ce dont se désole aujourd'hui l'adjointe à la culture de la ville de Cherbourg-en-Cotentin, Catherine Gentil.