Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Landais Manu Lataste coqueluche des Américains

mercredi 29 novembre 2017 à 19:38 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

Connaissez-vous le Bull Jumping ? Cette nouvelle discipline, littéralement le saut de taureau, fait fureur dans les concours de rodéo aux Etats-Unis. C'est un Landais, ancien champion de course landaise, Manu Lataste, qui a eu l'idée. Dans quelques jours, il sera à Las Vegas.

Le Landais Manu Lataste est devenu une star aux Etats-Unis en pratiquant le Bull Jumping, en Français le saut de taureau
Le Landais Manu Lataste est devenu une star aux Etats-Unis en pratiquant le Bull Jumping, en Français le saut de taureau - © MATTCOHENPHOTO

Landes, France

Un Landais à Las Vegas ! Emmanuel Lataste, ancien Champion de France de course landaise, s'envole dans quelques jours pour la capitale mondiale du jeu. Il est invité du CowBoy's Christmas, LE grand rendez-vous mondial des meilleurs champions de rodéo. Lui ne concourt pas, il est là pour assurer le spectacle entre deux rodéos. Participer à un tel événement est pour lui une fierté :"La fierté, ça fait partie du tempérament des Gascons ! Mais je suis surtout très ému parce que c'est la reconnaissance de mon travail."

Originaire de Montfort-en-Chalosse, Manu Lataste a posé ses valises au Canada, il y a quelques années. Depuis, il est devenu une star outre-Atlantique en pratiquant le Bull Jumping, en Français le "saut de taureau". Une pratique qu'on connait un peu dans les Landes ! Mais, Manu Lataste n'a jamais revendiqué être l'inventeur du saut de taureau. Le Chalossais est tombé dans la marmite quand il était adolescent. Il a affronté son premier taureau à 16 ans, participé pendant une dizaine d'années au Festival Art et Courage, rejoint la ganadéria DAL de Michel Agruna avant de partir en Espagne.

Mon rôle c'est de faire le feu d'artifice

C'est la rencontre avec un ami Québécois, qui le pousse à tenter sa chance au Canada. Tous les deux proposent alors le Bull Jumping, une base de course landaise, avec la tenue blanche et les sauts, mais la ressemblance s'arrête là ! "Ce qui varie, c'est qu'on n'est plus dans un contexte où l'on démarre et l'on termine par la marche Cazérienne, on n'est plus dans un spectacle de deux heures de course landaise avec des écarts et des sauts" explique le Bull Jumper, "on est dans un événement où les stars ce sont les "riders" de taureaux, de chevaux et les animaux. Moi, on va me réserver un cadre de trois minutes maximum, parfois au milieu du spectacle, souvent à la fin, et mon rôle c'est de faire le feu d'artifice en utilisant tout ce que j'ai appris sur le circuit de course landaise et sur le circuit espagnol".

Aux Etats-Unis, le Landais se fait un nom. Les Américains sont séduits par sa prestation, ce face à face entre l'homme et le taureaux, "eux c'est plutôt devoir tenir dessus" résume Manu Lataste "je crois ce que qui leur a plu c'est qu'un homme si petit et si gringalet que moi, tout de blanc vêtu fonce sur un taureau et saute par-dessus et d'atterrir très proprement !"

Pour suivre les aventures de notre Landais à Las Vegas au CowBoy's Christmas, c'est sur la page Facebook Bull Jumping Pro.