Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Lion de Belfort s'affiche... gare de Lyon à Paris

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Le Lion de Belfort, oeuvre monumentale du sculpteur Bartholdi, s'affiche depuis fin juillet gare de Lyon à Paris. Objectif : faire la promotion du Territoire de Belfort et de la région.

 En 2018, près de 62.000 visiteurs sont venus admirer le Lion de Belfort.
En 2018, près de 62.000 visiteurs sont venus admirer le Lion de Belfort. - Dossier de presse Belfort Tourisme

Belfort, France

Le Territoire de Belfort fait sa publicité à Paris. Pendant quinze jours, du 30 juillet au 12 août prochain, les voyageurs de passage dans le hall 2 de la gare de Lyon, à Paris, pourront apercevoir une affiche faisant la promotion de la région Bourgogne-Franche-Comté sur laquelle figure le célèbre Lion de Bartholdi, monument emblématique de la ville de Belfort.

Une surface d'affichage de 32 m²

"Ce projet de publicité à Paris fait partie des actions menées par le Comité régional du Tourisme (CRT) Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre de son plan marketing. Le CRT vise à développer la notoriété de notre région et à faire venir de flux de visiteurs français et étrangers pour augmenter le chiffre d’affaires touristique", fait savoir Belfort Tourisme dans un communiqué.

Plus de 60.000 visiteurs en 2018

En 2018, près de 62.000 visiteurs sont venus admirer le Lion, adossé à la falaise sous la citadelle de Belfort et construit de 1875 à 1880. La statue, haute de 11 m et longue de 22 m, symbolise la résistance de la ville pendant le siège de Belfort par l'armée prussienne durant 103 jours, de décembre 1870 à février 1871.

Une réplique de cette sculpture trône à Paris, au centre de la place Denfert-Rochereau, nom du militaire qui a commandé la résistance de Belfort. Une seconde est installée à Montréal.

Mi-mai, Le Lion de Belfort, oeuvre monumentale du sculpteur alsacien Frédéric Auguste Bartholdi, père de la Statue de la Liberté, avait fait l'objet d'un grand nettoyage pour raviver le rose de son grès, avant le passage du Tour de France en juillet.