Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Mans : les secrets du chantier de la Visitation

lundi 31 juillet 2017 à 11:05 Par Marie Mutricy, France Bleu Maine

Peu à peu le couvent de la Visitation reprend sa forme d'antan, en plein centre-ville du Mans. Commerces dans le cloître, logements dans les étages, l'immense bâtiment religieux va connaître une troisième vie après avoir hébergé le tribunal et la prison dont les traces disparaissent.

Le grand espace au centre du cloître permettra d'installer des terrasses et un espace vert
Le grand espace au centre du cloître permettra d'installer des terrasses et un espace vert © Radio France - Marie Mutricy

Le Mans, France

On vous parle régulièrement sur France bleu Maine du chantier de la Visitation... Depuis plus d'un an désormais, les marteau-piqueurs, grues et autres engins de chantier s'activent dans ce qui fut jusqu'en 2010 le tribunal et la prison du Mans. L'immense chantier redonne peu à peu vie au Couvent des sœurs visitandines qui connaîtra ainsi une nouvelle vie : le lieu accueille déjà des restaurants, la biocoop, les bureaux du festival EuropaJazz et bientôt des logements et d'autres commerces de bouche. Samedi, un groupe d'une vingtaine de chanceux a pu découvrir l'avancée des travaux. Visite en image.

EN PRATIQUE - Il reste encore quelques places pour profiter de ces visites du chantier de la Visitation qui ont lieu tous les samedis d'août à 15 heures. Il faut réserver auprès de la Maison du Pilier Rouge au 02 43 47 40 30. Un goûter est servi aux participants à l'issue de la déambulation. Prix : entre 8 et 10 euros.

Au moins un restaurant en plus ?

Après L'Office et le Dressing, un autre restaurant pourrait s'installer dans le couvent de la Visitation, là où les soeurs mangaient. Il pourrait se spécialiser dans le poisson.

Dans le réfectoire des soeurs, un restaurant de poissons pourrait prendre place. - Radio France
Dans le réfectoire des soeurs, un restaurant de poissons pourrait prendre place. © Radio France - Marie Mutricy

Par la fenêtre du réfectoire, vue plongeante sur le chantier de la tour Renaissance, en contrebas.

Au bout du réfectoire des soeurs, une fenêtre s'ouvre sur le chantier de la tour Renaissance en contrebas du couvent - Radio France
Au bout du réfectoire des soeurs, une fenêtre s'ouvre sur le chantier de la tour Renaissance en contrebas du couvent © Radio France - Marie Mutricy
Vue imprenable sur l'église protestante et les anciennes halles... Bientôt une tour de 12 étages se tiendra là. - Radio France
Vue imprenable sur l'église protestante et les anciennes halles... Bientôt une tour de 12 étages se tiendra là. © Radio France - Marie Mutricy

La prison disparaît peu à peu

Il reste encore quelques traces de la prison... Ici, les parois des douches et un téléphone décroché ! - Radio France
Il reste encore quelques traces de la prison... Ici, les parois des douches et un téléphone décroché ! © Radio France - Marie Mutricy

Les traces de la prison vont entièrement disparaître. Même les émouvants décors de la chapelle des prisonniers. Mais une exposition retracera l'époque pénitentiaire de la Visitation en 2019.

Surprise dans l'une des ailes du couvent

Dans l'aile gauche, par un trou dans le mur on aperçoit l'hôtel Leprince ! Les promoteurs en sont aussi responsable. Ils souhaitent le transformer en hôtel quatre étoiles. Un spa pourrait donc prendre place côté Visitation, dont les Manceaux comme les clients pourraient profiter, via un passage direct entre les deux établissements.

Par un trou dans l'aile gauche du couvent, on aperçoit un couloir de l'hôtel Leprince !  - Radio France
Par un trou dans l'aile gauche du couvent, on aperçoit un couloir de l'hôtel Leprince ! © Radio France - Marie Mutricy

VIDEO : une charpente impressionante

BONUS - en avril 2016, l'un des promoteurs du chantier Christophe Billot nous avait emmené dans les combles du couvent pour voir l'impressionnante charpente...

En avril 2016, les restaurants n'avaient pas encore pris place dans les sous-sols de la Visitation. Chaque commerçant qui s'installe dans ce bâtiment historique doit faire avec l'important patrimoine.