Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Uzès classé quatrième plus beau marché de France par TF1

mercredi 9 mai 2018 à 19:15 Par Leila Mechaouri, France Bleu Gard Lozère

Le concours avait été lancé par TF1 il y a quatre mois. Jean-Pierre Pernault a dévoilé le palmarès dans le journal de 13 heures ce mercredi. Le marché d'Uzès est classé quatrième plus beau marché de France.

Le marché d'Uzès et le premier du Languedoc-Roussillon.
Le marché d'Uzès et le premier du Languedoc-Roussillon. © Maxppp - Bruno Vedel

Uzès, France

Le maire d'Uzès n'en est pas "peu fier". Le marché de la commune gardoise de 9000 habitants vient d'être classé en quatrième position des plus beaux marchés de France. Un palmarès dévoilé par TF1 mercredi 9 mai après quatre mois de vote des internautes.  Près de 3,8 millions de personnes y ont participé. 

Sanary-sur-mer (Var) et ses 300 exposants l'emporte. Viennent ensuite les marchés de Royan (Gironde) et de Saint-Pierre (Réunion). Leur point commun ? Ce sont des villes "en bord de mer", note Jean-Luc Chapon. Le maire d'Uzès considère donc que le marché de sa commune est "le premier de France dans une ville où il n'y a pas la mer".

Premier marché d'Occitanie  

Avec ses 360 exposants le samedi, 70 producteurs le mercredi, le marché d'Uzès "ne ressemble à aucun autre". Il est d'ailleurs classé "premier du Languedoc-Roussillon" et de la région Occitanie. "Tout ce qui fait parler de nous est forcément bon", se réjouit Jean-Luc Chapon. 

Tout l'enjeu, conclut-il, sera de préserver le charme de ce marché à taille humaine. "On a une réputation à tenir!"