Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Marineland d'Antibes a rouvert ses portes

-
Par , France Bleu Azur

Le Marineland d'Antibes accueille à nouveau ses visiteurs après plus de trois mois de fermeture.

Le parc Marineland d'Antibes a rouvert ce vendredi
Le parc Marineland d'Antibes a rouvert ce vendredi © Radio France - Sonia Ghobri

Le Marineland d'Antibes a rouvert ce vendredi, après plus de trois mois de fermeture, à cause de la crise de la Covid-19. Deux attractions restent fermées : le cinéma 5D et la rencontre avec les requins. 

Pascal Picot, directeur général du parc estime que la perte de chiffre d'affaires s'élève à plusieurs millions d'euros, même s'il est encore trop tôt pour donner un chiffre précis :  "on chiffrera les pertes plutôt à la fin de la saison parce qu'on ne connait pas la fréquentation en juillet/août et ce sont les deux mois les plus importants pour nous". Il assure que le prix du ticket d'entrée n'augmentera pas. Il est à 39,5 euros maximum. 

5.000 visiteurs par jour maximum 

Le Marineland est l'un des plus grand parc animalier d'Europe accueille plus de 800.000 visiteurs chaque année. Comme tous les lieux accueillant du public, cette réouverture est conditionnée au respect de consignes sanitaires strictes : 5.000 visiteurs maximum seront accueillis chaque jour, la jauge était fixée à 12.000 avant la pandémie. Le port du masque est recommandé, du gel hydroalcoolique est mis à disposition, il y a des marquages au sol pour la distanciation physique, des places sont condamnées dans les gradins afin que chaque famille, ou groupe soit séparé d'un mètre. 

Peu importe pour Eden. Cette petite fille de 7 ans est heureuse, elle vient plusieurs fois par an au Marineland avec sa maman : "avec le confinement on ne pouvait pas venir parce que c'était fermé et j'aimais pas mais je suis contente parce que j'ai vu les bébés ours". Ces trois oursons nés en janvier dernier, faisaient ce vendredi leur première sortie publique.
Les visiteurs ont pu également faire la rencontre de Ollie et Lua, deux delphineaux nés pendant la fermeture du parc. Le dauphin, l'animal préféré de Lucas, 8 ans : "j'adore quand ils envoient leur ballon hors du bassin". Antoine lui, est impressionné par les orques avoir vu leur représentation : "ces bêtes font plus de 5 tonnes et elles sautent comme ça". 

Damien Montay le directeur animalier comprend l'émerveillement des enfants. "Je travaille ici depuis 10 ans et j'ai visité ce parc pour la première fois quand j'avais 6 ans. Je suis tombé amoureux de ces animaux à ce moment-là et ce que j'aime, c'est de voir des enfants arriver ici et tomber amoureux aussi de ces animaux, c'est sûr que ça a manqué pendant trois mois"

Comment vont les animaux ? 

Mais les visiteurs ont-ils manqué également aux animaux ? Ne sont-ils pas perturbés  par cette réouverture ? Absolument pas, selon Damien Montay. "Chaque année, nous fermons cinq semaines en début d'année et on le sait, il n'y a pas de changement de comportement pour les animaux, qu'il y ait du monde dans les gradins ou pas. Ils ont leur vie sociale, entre eux, avec leurs soigneurs... Ils sont indifférents à ce qui se passe autour d'eux, en dehors de ce cercle intime". 

Le quotidien des animaux n'a pas changé pendant la fermeture. La cinquantaine de vétérinaires et de soigneurs sont venus quotidiennement. "Il y a des séances de nourrissage, il y a aussi l'entraînement médical et puis si l'on continue les séances normalement c'est parce qu'on est aussi énormément sollicité par les chercheurs. Nous envoyons régulièrement nos données aux chercheurs", souligne le directeur animalier du parc. 

Le Marineland divise. De plus en plus de voix s'élèvent contre la captivité des animaux.  "Je n'ai rien à dire pour les convaincre. Nous, on reste sur des bases scientifiques, eux prêchent sur la base de convictions", déclare Pascal Picot, directeur général du parc. 

A côté du Marineland d'Antibes, le parcs Aquaspalsh,  Kid's island et le minigolf rouvriront eux, le 4 juillet prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu