Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Culture – Loisirs

Le massif des Vosges, vedette de "Zone blanche", la nouvelle série policière de France 2

lundi 10 avril 2017 à 4:00 - Mis à jour le lundi 10 avril 2017 à 9:01 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

A partir de ce lundi 10 avril et pour quatre semaines, les environs de Gérardmer seront au coeur de l'intrigue de la nouvelle série de France 2 "Zone blanche". La forêt vosgienne est même le personnage principal de la série.

La série "Zone blanche" démarre ce lundi 10 avril sur France 2
La série "Zone blanche" démarre ce lundi 10 avril sur France 2 - Capture d'écran Youtube

Vous risquez de reconnaître des endroits familiers en regardant la nouvelle série de France 2 diffusée à partir de ce lundi en première partie de soirée et intitulée "Zone blanche". Le nouveau feuilleton policier du service public a été majoritairement tourné dans les Vosges, à Gérardmer et ses environs. Les deux premiers épisodes (sur huit) seront diffusés à partir de 20h55.

VOIR | Le premier épisode de Zone blanche en avant-première

L'action se déroule dans une ville imaginaire en France, entourée par la forêt qui est un personnage à part entière de la série. Un procureur débarque dans cet endroit où le taux d'homicide est six fois supérieur à la moyenne nationale. Mais alors, pourquoi choisir les Vosges ? "On voulait donner à voir aux spectateurs des choses qu'ils ont peu l'habitude de voir", explique Vincent Mouluquet, le producteur :

On avait le sentiment qu'il y avait une forme de rareté [...] On a pris les Vosges dans la gueule parce qu'on a trouvé une richesse de paysages, d'atmosphères, d'ambiances, de panoramas, vraiment exceptionnelle".

A la recherche d'une nature "vibrante"

On le sait peu mais les Vosges ont d'abord été choisies via des plateformes de partage de photographies. Les producteurs ont passé des nuits à regarder des photos de lieux qui pouvaient correspondre au tournage de la série. Il a fallu ensuite un peu d'imagination pour les repérages sur place, réalisés sous la neige en janvier 2016 pour un tournage en juin. La nature s'est aussi manifestée pendant le tournage avec de violents orages :

On a goûté cela avec délectation. Quand vous devez fabriquer de la pluie, ça a un impact économique. La pluie est tombée dès le troisième jour. Ca a fabriqué l'atmosphère de la série."

Pour le massif vosgien, cette série, c'est une bonne publicité (le Département a aidé à hauteur de 60.000 euros), d'autant que Zone blanche est vouée à être vendue à l'étranger et à devenir récurrente. La deuxième saison est en cours d'écriture. Son tournage pourrait avoir lieu en septembre si les audiences sont au rendez-vous.

La bande annonce de Zone blanche