Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le meeting d'hiver commence ce week-end à Pau

mardi 29 novembre 2016 à 17:11 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

Le meeting d'hiver commence ce samedi 3 décembre à l'hippodrome de Pau, jusqu'au 19 février. L'an dernier, plus de 50 000 personnes ont assisté aux courses.

L'hippodrome de Pau
L'hippodrome de Pau © Radio France - Axelle Labbé

Pau, France

Au programme cette année : 28 journées de courses, dont 5 Quinté, le grand cross (le 5 février) et le 130 ème Grand Prix de Pau Biraben Foie gras (le 22 janvier). Le meeting d'hiver attire de plus en plus de monde : 52 000 personnes l'année dernière, soit 7000 de plus que l'année précédente. Il faut dire que la période est favorable. Il y a peu de courses l'hiver, mis à part à Cagnes-sur-mer et Vincennes, donc peu de concurrence des autres hippodromes, et le beau temps a encouragé les turfistes à se déplacer l'année dernière. Il y a aussi de plus en plus de familles, le week-end, qui viennent profiter des courses bien sûr, mais aussi des animations autour : les jeux pour les enfants, la visite des joueurs de la Section, les courses de poney. Et bien sûr l'entrée reste gratuite pour ne décourager personne.

De plus en plus de monde, mais moins de paris

Il y a donc de plus en plus de monde, mais le montant des paris est en baisse : moins 4 millions d'euros pour le PMU l'an dernier pendant le meeting d'hiver. La faute à la crise, peut-être. Mais dans le même temps, la Française des Jeux a augmenté son chiffre d'affaires de 5%, avec le loto et les jeux de grattage. Il y a donc toujours des joueurs. L'an dernier, les parieurs ont de tout de même joué 157 millions d'euros pendant le meeting. L'enjeu pour l'hippodrome est maintenant d'attirer les jeunes, en créant des applications pour smartphone, avec possibilité de revoir les meilleurs moments de la course et de parier en quelques clics, comme pour le football ou le rugby.

"On est peut-être à une phase intermédiaire, explique Jean-Louis Foursans-Bourdette, le président de l'hippodrome du Pont-Long, on a d'abord essayé d'attirer le plus de public pour présenter les courses puisque c'est une activité très importante à Pau, avec un centre d'entraînement très important. Peut-être que maintenant les gens vont s'habituer et jouer un petit peu plus".

Jean-Louis Foursans-Bourdette, président de l'hippodrome de Pau

Les Quinté auront lieu le 21 décembre, les 4, 17 et 27 janvier et le 3 février. L'entrée est gratuite.