Culture – Loisirs

Le mobil-home est devenu incontournable dans les campings d'Indre-et-Loire

Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine dimanche 2 juillet 2017 à 10:29

Un mobil-home du camping de Ballan-Miré
Un mobil-home du camping de Ballan-Miré - Camping de la Mignardière

Selon l'INSEE, le nombre de mobil-homes a progressé de 20% ces 6 dernières années. Les campings d'Indre-et-Loire n'échappent pas à cette demande de la clientèle. Illustration à Ballan-Miré au camping de la Mignardière où un quart des emplacements sont réservés aux mobil-homes.

Ils grignotent chaque année un peu plus d'emplacements dans les campings. Le nombre de mobile-homes a progressé de 20% ces 6 dernières selon une étude de l'Insee. Toujours selon l'INSEE, si la fréquentation dans les campings a augmenté de 7,5% entre 2010 et 2016, celle des places pour les mobile-homes a explosé de 20%. 67% des français veulent du confort lorsqu'ils vont dans un camping.

10% de mobil-homes en plus en quelques années

Au camping de la Mignardière à Ballan-Miré, chalets et mobile-homes sont au nombre de 44 sur 165 emplacements, c'est 10% de plus en quelques années. Le gérant du site Francis Cauwel, explique qu'il faut répondre à la demande mais pour rentabiliser, il faut louer en dehors de la période de haute saison en proposant des prestations comme la piscine couverte par exemple.

Cela représente 60% de notre chiffre d'affaires - Le directeur du camping de la Mignardière à Ballan-Miré

Le prix moyen d'une nuit à la Mignardière est de 40 à 60 euros. 90 à 110 euros en haute saison pour les mobile-hommes haut de gamme. On est loin du prix d'un emplacement pour une toile de tente, mais "un camping sans mobile home à plus de mal pour survivre" voilà ce que dit clairement le gérant de la Mignardière. Il faut dire que la profession a dû évoluer avec l'accueil des campings cars. Avantage des vacances en mobile-homes, la souplesse pour les réservations. On impose plus de jour de départ ou d'arrivée, mais un nombre minimum de nuits (5 en haute saison et 2 en basse saison). Il faut de la souplesse pour s'adapter à la clientèle.

Près d'un camping sur deux en Indre-et-Loire propose un hébergement en mobil-home

Il y a en Indre-et-Loire 70 campings, y compris les plus petits. 32 proposent un hébergement en mobile homes.