Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Mont-Saint-Michel lance son marché de Noël pour "devenir aussi célèbre que celui de Strasbourg"

vendredi 26 octobre 2018 à 20:28 Par Marc Bertrand, France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

Pour la première fois, le Mont-Saint-Michel aura un marché de Noël cette année. Les organisateurs espèrent doper la fréquentation de l'îlot pendant la période creuse de l'hiver. Avec à terme, l'ambition de détrôner le marché de Noël de Strasbourg !

Le Mont-Saint-Michel sous la neige en 2010.
Le Mont-Saint-Michel sous la neige en 2010. © Maxppp - Thomas Bregardis

Mont Saint-Michel, France

"C'est un territoire plein de possibilités, et pourtant on bouge trop peu. Il fallait se lancer, on l'a fait", s'exclame Grégory Charveron. Entrepreneur dans l'événementiel, habitant de la baie, c'est lui qui est à l'origine du premier marché de Noël en train de s'organiser au Mont-Saint-Michel. Il ouvrira le 8 décembre, pour trois semaines. Et son concepteur ne manque pas d'ambitions.

Les autocaristes n'ont que Strasbourg et Paris à proposer pour Noël, point barre. Si on leur dit que le Mont propose quelque chose, pourquoi pas d'ici quatre ou cinq ans devenir aussi célèbres que Strasbourg !"

"Je reçois appel sur appel d'agences de voyage, qui veulent proposer la destination pour cet hiver", assure l'entrepreneur. Organisateur d'escape-games et autres soirées à Paris, il dirige l'association Belle est la Baie, qui monte le marché de Noël "avec une centaine de bénévoles"

Un marché de Noël... pas sur le Mont, mais juste en face

Avec une quarantaine de stands, "tous de producteurs et acteurs locaux, comme des ostréiculteurs, le zoo de Champrépus, les peintres de la baie" dont une trentaine sont déjà pourvus, on est loin de Strasbourg, ses 300 stands et ses 2,2 millions de visiteurs l'an dernier. Mais Grégory Charveron parie sur l'avenir : "On peut devenir une destination connue, comme Lyon pour la fête des lumières ou le Puy du Fou"

On pense à un petit agneau du pré salé, une vache normande pour la crèche" 

Les chalets seront installés sous un châpiteau chauffé, "parce qu'on attend un hiver très rigoureux d'après Météo France". Des spectacles, une crèche vivante, et autre maison du père Noël seront de la partie. Le gros point noir ? Le marché n'est pas situé sur le Mont-Saint-Michel, mais juste en face, à La Caserne, le hameau qui borde la passerelle pour accéder à la Merveille. Une question "de contraintes de sécurité vigipirate, d'issues de secours, et parce que c'est très compliqué vu le morcellement des propriétés sur le Mont".

2,5 millions de visiteurs annuels mais des hivers trop creux

Pour le Mont-Saint-Michel l'enjeu est énorme. parce que pour l'instant, la grande majorité des 2 millions et demi de visiteurs annuels se concentre sur la période estivale. Et les période creuses sont très creuses, mis à part la semaine entre Noël et Nouvel An qui est "digne d'une grosse semaine de printemps"

Si en plus on pouvait avoir de la neige, ce serait vraiment la cerise sur le gâteau !"

Hervé Bierjon, directeur de l'office du tourisme, assure qu'on "n'est pas obligé de suivre le flux massif de juillet-août pour profiter à fond de la majesté de ce monument, du village et de la baie, au contraire ! C'est à cette période hors saison qu'on peut l'apprécier le mieux"