Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg fête ses 20 ans

jeudi 26 avril 2018 à 11:53 Par Wyloen Munhoz-Boillot, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Pour ses 20 ans, le Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg organise des festivités à partir du mois de mai 2018. Au programme : des visites, des performances, des ateliers, des concerts et du street art dans toute la ville.

La verrière de la gare de Strasbourg recouverte d'une fresque par le collectif FAILE.
La verrière de la gare de Strasbourg recouverte d'une fresque par le collectif FAILE. - Wyloën Munhoz-Boillot

Strasbourg, France

En 2018, le Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg (MAMCS) célèbre son 20e anniversaire. Un week-end inaugural est organisé les 5 et 6 mai. 

3 millions de visiteurs en 20 ans

Depuis son ouverture en 1998, le musée a accueilli plus de 150 expositions et 3 millions de visiteurs. Parmi eux, il y a des fidèles comme Marie-Thérèse :  "J'adore ce musée. J'y suis venue au moins dix fois déjà, mais je n'ai jamais été déçue. J'aime beaucoup le fond, donc je viens régulièrement regarder les œuvres de Spindler et de Arp."

L'exposition "Art is Arp" en 2009 avait attiré 70.000 visiteurs, "L’Europe des esprits ou la fascination de l’occulte" en 2012, 80.000 et "Jeux d’enfants, travaux in situ" de Daniel Buren, 146.000. Parmi eux, de nombreux touristes étrangers, comme Henri. Ce touriste hollandais est féru d'art moderne : "C'est un très beau musée. J'aime son architecture moderne. Et le musée étant assez compact, on peut tout voir en une seule visite."

L'art urbain s'invite au musée 

Pour ses 20 ans, le MAMCS tente de séduire un public jeune et jusqu'ici éloigné de l'art contemporain. Le musée a donc fait appel au collectif new-yorkais FAILE. Ces artistes de Street-art ont été invités à recouvrir les façades du musée et à participer au week-end inaugural. 

Le collectif a également investi la verrière de la gare de Strasbourg en la recouvrant d'une immense fresque. Un collage spectaculaire sur 1.000 mètres carrés.