Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le musée des 24 Heures du Mans franchit la barre des 100.000 visiteurs

vendredi 4 janvier 2019 à 4:11 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

Le musée des 24 Heures du Mans consolide sa fréquentation. Situé à l'entrée du circuit, il est, depuis deux ans, la propriété de l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), organisateur des 24 Heures. Avec ses 120 véhicules de 60 marques différentes ce musée offre un plongeon dans l'histoire automobile.

La Chenard & Walker qui a remporté les 24 Heures en 1923 est l'une des pièces maîtresses du musée
La Chenard & Walker qui a remporté les 24 Heures en 1923 est l'une des pièces maîtresses du musée © Radio France - Alexandre Chassignon

Le Mans, France

De la première voiture automobile moderne ("la Bollée") en 1873 aux différentes voitures ayant remporté les 24 Heures du Mans, le musée a accueilli, en 2018, plus de 100.000 visiteurs. "Ce résultat est bon", commente Francis Piquera, responsable des collections et des expositions. Ce passionné qui s'apprête à prendre sa retraite après 27 années passées au musée, rappelle que la fréquentation était bien moindre, il y a encore quelques années : "entre 50.000 et 70.000 visiteurs dans les années 90. Depuis deux ans, le musée appartient à l'Automobile Club de l'Ouest (organisateur des 24 Heures du Mans, ndlr). Par conséquent, c'est beaucoup plus simple d'avoir une unité de communication. Plus simple de se faire connaître".

Un musée qui se recentre sur les 24 Heures du Mans   

Situé depuis 1991, à l'entrée du circuit, le musée présente aux visiteurs 120 voitures de 60 constructeurs différents. Il se veut de plus en plus un lieu de mémoire des 24 Heures du Mans et moins de l'histoire automobile en général, même si les deux sont intimement liées. "Cette collection est importante, avec des véhicules hors du commun", résume le responsable des collections et des expositions. 

Ces voitures sont soit la propriété de l'Automobile Club de l'Ouest soit des prêts. "La seule limite, c'est le prix!", reconnait-il. "Il faut aussi faire attention à ce que l'on montre", prévient Francis Piquera "car depuis que les courses historiques existent - type Le Mans Classic - de nombreuses voitures anciennes ont été reconstruites pour être mieux adaptées aux conditions de sécurité. Extérieurement, ça ne se voit pas. Le grand public ne s'en rend peut-être pas compte. Mais le puriste va voir la différence. Or chez nous, on lui doit la vérité".

Plaire à tout le monde  

Les passionnés comme le grand public : "il faut qu'on soit à même de plaire à tout le monde", explique Francis Piquera. "Nous sommes très soucieux de la présentation faite dans le musée". Le responsable des collections et des expositions pendant 27 ans cite par exemple les visites "spéciales pour les enfants". Celui qui s'apprête à cesser son activité a lui-même animé plus d'un millier de visites du musée des 24 Heures du Mans durant sa carrière, en trois langues : français, anglais et espagnol.

Exposition temporaire au musée des 24 Heures du Mans : les 70 ans de Porsche, jusqu'au 24 février.