Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le musée du Louvre-Lens renouvelle une partie de ses collections

-
Par , France Bleu Nord

Après avoir célébré son cinquième anniversaire, le musée du Louvre Lens renouvelle une partie de ses collections. 43 nouvelles œuvres ont pris place dans la galerie du Temps.

La galerie du Temps au musée du Louvre-Lens
La galerie du Temps au musée du Louvre-Lens © Radio France - Eric Turpin

Comme pour offrir un cadeau à ses visiteurs alors qu'il vient de célébrer son cinquième anniversaire, le musée du Louvre-Lens a renouvelé une partie de ses collections. 43 nouvelles œuvres ont pris place dans la galerie du Temps, espace que le public peut visiter gratuitement. 

Les babouins de Louxor

Parmi les plus remarquables de ces œuvres, les babouins de Louxor retiendront l'attention. Il faut dire que l'énorme sculpture en granit rose pèse pas moins de 5,5 tonnes. Et les babouins trônent désormais à l'entrée de la galerie du Temps. 

Ils sont arrivés en France en 1836, en même temps que l'Obélisque qui surplombe la Place de la Concorde à Paris, et comme l'Obélisque, les babouins ornaient le temple de Louxor. 

« Les babouins devaient être sur la place de la Concorde au XIXe siècle, comme l'Obélisque. Mais un détail gênait la bonne société de l'époque. _Les babouins ne cachent pas les détails de leur anatomie. Ce qui a alors beaucoup choqué_. Du coup, ils ont été relégués au musée du Louvre », raconte Gautier Verbek, le responsable de la médiation au Louvre Lens

Les babouins du temple de Louxor vers 1200 avant Jésus Christ
Les babouins du temple de Louxor vers 1200 avant Jésus Christ - © Musée du Louvre

Portrait d'une princesse d'Este

Autre oeuvre remarquable, le portrait d’une princesse de la famille d’Este. Un tableau peint par Pisanello. Une oeuvre presque aussi mystérieuse que la Joconde car il y a encore un doute sur le modèle. 

« La princesse porte une robe avec trois couleurs : le rouge, le vert et le blanc. Ce sont plutôt les couleurs de la famille Gonzague. Or, la princesse porte sur sa manche arrière, en broderie, un vase. Et c'est l'emblème de Leonello d'Este. On a donc pensé qu'il s'agissait de sa sœur Ginevra. Mais rien de certain », explique Gautier Verbek, « _La dernière hypothèse en cours, c'est qu'il s'agirait de Lucia d'Este_, la sœur de Leonello, qui a épousé un Gonzague. Cela expliquerait pourquoi elle porte les couleurs de cette famille »

Portrait d'une princesse d'Este
Portrait d'une princesse d'Este - © Musée du Louvre

La table de Breteuil

Une petite table ornée de bronze et de pierres semi-précieuses vaut aussi le détour. Cette table de 1780 a été offerte par Frédéric Auguste III, prince électeur de Saxe, au baron de Breteuil en remerciement de son intervention pour mettre fin à la guerre de succession de Bavière entre la Prusse et l'Autriche. 

Le dessus de la table est orné de 5 médaillons en porcelaine qui représentent la Paix. On peut aussi voir 128 petites pierres précieuses, toutes incrustées. 

La table de Breteuil
La table de Breteuil - © Musée du Louvre Lens
Choix de la station

À venir dansDanssecondess