Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Musée du Souvenir de La Courtine cherche un successeur

-
Par , France Bleu Creuse

Thierry Achard a fondé, il y a quinze ans, un musée sur l'histoire des troupes néerlandaises qui venaient faire leurs manœuvres à La Courtine entre 1959 et 1964.

Thierry Achard devant le camion de l'armée néerlandaise, d'époque
Thierry Achard devant le camion de l'armée néerlandaise, d'époque © Radio France - Lisa Melia

La Courtine, France

Des uniformes de gradés ou de simples soldats, une reconstitution de blessé, un masque à gaz, des foulards, un vieux vélo et même un camion de l'armée néerlandaise. Thierry Achard a patiemment amassé tous ces vestiges, témoins du passage des troupes néerlandaises dans la Creuse.

Des uniformes et une reconstitution au Musée du Souvenir de La Courtine - Radio France
Des uniformes et une reconstitution au Musée du Souvenir de La Courtine © Radio France - Lisa Melia
Photos, médailles, uniformes, tambours... quelques uns des objets récupérés par Thierry Achard - Radio France
Photos, médailles, uniformes, tambours... quelques uns des objets récupérés par Thierry Achard © Radio France - Lisa Melia

Il en a fait un musée, le Musée du Souvenir, juste à côté du camp où les Néerlandais venaient réaliser leurs manœuvres, dans le cadre de l'OTAN. Pendant cinq années, entre 1959 et 1964, sept mille soldats se sont rendues à La Courtine. Il y a quinze ans, Thierry Achard, lieutenant réserviste et ancien cadre du génie civil, a décidé d'ouvrir ce musée pour leur rendre hommage et recevoir les nombreux vétérans qui revenaient en Limousin pour revoir les paysages de leur jeunesse.

"Certains sont très émus, raconte Thierry Achard. Aujourd'hui, ce sont aussi leurs enfants et leurs petits-enfants qui viennent." Tous ces objets, Thierry Achard les a collectés au fur et à mesure, donnés par des militaires ou par des habitants de La Courtine qui récupéraient ce que les troupes laissaient derrière elle, quand elles rentraient aux Pays-Bas. "C'est ce qui s'est passé pour un vieux vélo d'Amsterdam, indique Thierry Achard. Ils l'ont laissé et quelqu'un me l'a apporté."

Un vieux vélo hollandais, abandonné par son propriétaire il y a plus de 55 ans - Radio France
Un vieux vélo hollandais, abandonné par son propriétaire il y a plus de 55 ans © Radio France - Lisa Melia

Aujourd'hui, Thierry Achard a besoin  d'aide. D'une part pour repeindre le camion qu'il a récupéré, un DAF précise-t-il. Il voudrait que quelques jeunes donnent un peu de leur temps pour le mettre en valeur. Le conservateur de 74 ans cherche surtout un successeur, "plutôt un retraité qui aurait le temps, car je ne suis pas éternel et je ne voudrais pas que tout cela soit perdu après moi".

L'un des camions qui transportaient les troupes néerlandaises - Radio France
L'un des camions qui transportaient les troupes néerlandaises © Radio France - Lisa Melia

Le Musée du Souvenir de La Courtine se trouve rue de la Gasne. 

Thierry Achard peut être contacté par téléphone au 06 74 51 67 49

Reportage au Musée du souvenir de La Courtine