Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le musée du Vieux Saint-Étienne prépare le transfert de ses collections au musée d'Art et d'Industrie

vendredi 16 mars 2018 à 0:03 Par Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire

Une "décision douloureuse mais courageuse", c'est comme ça que la présidence de l'association Histoire et Patrimoine présente le transfert des collections du musée du Vieux Saint-Étienne au musée d'Art et d'Industrie. L'Hôtel Villeneuve devrait fermer ce printemps.

Le musée du Vieux saint-Étienne et son sapeur, coincés dans cet hôtel particulier du XVIIe
Le musée du Vieux saint-Étienne et son sapeur, coincés dans cet hôtel particulier du XVIIe © Radio France - ER

Saint-Étienne, France

"Enfin, il y a même des rats qui passent dans cette salle, ça ne peut plus durer ! ", s'impatiente le président de l'association Histoire et Patrimoine de Saint-Étienne, qui gère le musée du Vieux Saint-Étienne. Visiblement le non-renouvellement des contrats aidés, qui permettaient de financer l'accueil et la billetterie, a aidé l'association à prendre une décision qui commençait à s'imposer, au vu du déficit structurel, du besoin de travaux et d'une meilleure visibilité de ses collections. Tout sera transféré au musée d'Art et d'Industrie, selon une convention avec la Ville, qui doit encore passer en conseil municipal.

Le "Sapeur", les 800 fusains de Chapelon, les sculptures de José Frappa, tous les tableaux, toutes les photographies, les vestiges lapidaires des maisons du XVIe démolies pour construire le bâtiment de la Sécurité sociale, avenue Loubet... L'hôtel Villeneuve abrite environ 3 000 références. Le musée y est installé depuis 1932.

Un premier cabinet de curiosités à la fin de l'année

Ce printemps, il faudra donc commencer à faire les cartons... Le directeur du site accompagnera ces collections 500 mètres plus loin. Il faudra encore élaborer un projet scientifique et culturel pour imaginer tout un parcours mais les visiteurs du musée d'Art et d'Industrie pourront découvrir "un espace, une salle de préfiguration", explique Bernard Rivatton, "dans laquelle on mettra des objets emblématiques de l'histoire de la ville, peut- être sous la forme d'un cabinet de curiosité", à la fin de cette année. 

Dernière visite guidée de l'hôtel Villeneuve le 7 avril 

Le musée d'Art et d'Industrie attire 40 à 50 000 visiteurs chaque année, contre 400 visiteurs sur une exposition au musée du Vieux Saint-Étienne qui devait scinder les groupes pour des raisons de sécurité. Dernière visite guidée dans l'hôtel Villeneuve, au 11,rue Gambetta le 7 avril. Dernière conférence, sur les années parisiennes de Claude Fauriel le 21 avril. La dernière en tout petit comité. Nul doute que place Louis Comte, elles prendront toute l'envergure qu'elles méritent. 

Autre activité importante de l'association Histoire et Patrimoine, ses publications, qui continueront : les 120 ans de Casino ce printemps avant la modernité artistique du Saint-Étienne des années 50 ou encore les liens entre la Corse et la ville... Ce ne sont pas les sujets qui manquent.