Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le mystère du puits gallo-romain de Mandeure bientôt percé

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Une première à Mandeure. Un relevé 3D de l'intérieur du puits gallo romain est réalisé par la société Eveha, afin d'en comprendre le fonctionnement.

En surplomb du théâtre gallo-romain, le puits, équipé pour le relevé 3D.
En surplomb du théâtre gallo-romain, le puits, équipé pour le relevé 3D. © Radio France - Christophe Beck

Mandeure, France

L'eau revêtait un caractère sacré à l'époque gallo-romaine. Elle devait être pure. Le puits, mis à jour sur la colline qui surplombe le théâtre gallo-romain de Mandeure, ne déroge pas à la règle. Il délivre une eau particulièrement pure, s'exonérant pour cela de la nappe phréatique, afin d'éviter les pollutions. Mais les archéologues qui s'activent depuis trois ans à remettre au jour ce puits, n'ont pas encore percé le mystère de son fonctionnement. Par quel procédé, l'eau est-elle purifiée ?

Séverine Blin, archéologue, responsable du chantier de fouilles de Mandeure  - Radio France
Séverine Blin, archéologue, responsable du chantier de fouilles de Mandeure © Radio France - Christophe Beck

Afin de percer ce mystère, Séverine Blin, archéologue à l'université de Strasbourg, responsable de ce chantier de fouilles programmées au théâtre de Mandeure, a fait appel à la société Eveha (études et valorisations archéologiques) pour y réaliser un relevé 3D des 23 mètres de l'intérieur du puits. La technique mise en oeuvre est la stéréo-photogrammétrie. Caméras et appareils photos vont mitrailler la paroi du puits sur toute sa hauteur, selon des angles bien précis qui reproduiront la vision humaine. L'image 3D ainsi constituée permettra de comprendre le fonctionnement de l’ouvrage. Une telle modélisation de l'intérieur d'un ouvrage archéologique est une première.

Une opération complexe pour reconstituer millimètre par millimètre l'intérieur du puits.

23 mètres de puits.  - Radio France
23 mètres de puits. © Radio France - Christophe Beck
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu